Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
21 Juil 2016 | Profession
 

Promodern Le spécialiste des aménagements de points de vente « tabac » et « presse », Promodern, vient d’être officiellement racheté par la Confédération des buralistes (voir Lmdt du 14 juin).

Dans le dernier numéro du Losange (voir Lmdt du 8 juillet), Pascal Montredon revient sur cet investissement :

« Notre priorité pour l’année prochaine, juste après le paquet neutre, c’est bel et bien notre point de vente. Dans son ensemble.

Tout le monde sait que nous avons aussi contesté avec acharnement le paquet neutre parce que ce dernier va jeter une ombre funeste sur l’ensemble de notre magasin : le fruit de notre investissement et notre lieu de travail.

« Mais puisque nous y sommes … le « big bang » qui s’annonce, à nous de le transformer en opportunité pour réformer profondément le modèle de notre point de vente. Dont je rappelle encore une fois que nous en restons les seuls patrons.

« Pour cela, la Confédération a pris deux initiatives majeures :
– depuis plusieurs mois, nous travaillons sur des concepts du futur, en collaboration avec l’école du design de Nantes. Nous y avons trouvé des jeunes créatifs et enthousiastes qui, spontanément, croient en l’avenir du réseau de proximité que nous représentons. Un air de fraîcheur qui a de quoi nous revigorer. Leurs projets vont nourrir ce nouveau modèle ;
– après étude du dossier et de ses perspectives, la Confédération a décidé de se porter acquéreur de l’entreprise Promodern afin de disposer d’un outil opérationnel au service de l’aménagement de nos points de vente.

« Promodern est le leader de l’aménagement de tout le réseau tabac-presse. C’est un opérateur de la proximité. D’ailleurs, il se diversifie dans la pharmacie. Et c’est un apporteur de solutions pratiques pour l’exercice de notre métier de tous les jours ».

11 Juil 2016 | Profession
 

EtiquetteÀ l’occasion de la mise à jour des prix, ce lundi 11 juillet (voir Lmdt du 4 juillet), Etiq’Express (ESP / voir Lmdt des 17 mars et 9 juin) a adressé aux buralistes abonnés un dossier complet d’étiquettes. Comme d’habitude, mais alors que nous sommes dans un contexte d’avant paquet neutre.

Justement, il s’agit d’une nouvelle étiquette. Plus large : 48 millimètres contre 33 millimètres auparavant. Alors que la hauteur est restée la même afin de garder son adaptabilité à 80 % des linéaires en place.

Les éléments-clés permettant le repérage et l’information sont séparés : marque, conditionnement et dénomination commerciale.

Le prix se démarque sur fond noir et sa taille est préservée afin de garantir sa lisibilité. Notamment pour les personnes à mobilité réduite, toujours d’après Etiq’Express.

8 Juil 2016 | International
 

GB Linéaire suppressionLe paquet neutre sera implanté au Royaume-Uni, l’année prochaine (voir Lmdt du 26 février 2016).

Mais là-bas, les linéaires tabac dans les points de vente – très diversifiés entre marchands de journaux et chaînes de la GMS en passant par les épiceries – sont déjà supprimés. Quelle que soit la taille des points de vente (voir Lmdt des 6 avril 2015 et 6 avril 2012). Le tabac est vendu sous armoires closes (« display ban »).

D’après la chaîne Booker Group, fréquentée par 1,3 million de consommateurs, les ventes de tabac ont chuté de 7,7 % depuis l’application de la mesure.

 Commentaires fermés sur Royaume-Uni : l’effet « suppression des linéaires »  ,
27 Juin 2016 | Pression normative
 

Buraliste linéaireLinéaire paquet neutreLa semaine dernière, dans un texte intitulé « Démantèlement de la filière tabac ? » (voir Lmdt du 20 juin), nous signalions le risque de voir supprimer d’un trait de plume – en plus du paquet neutre – un certain nombre de produits, tout cela parce que leurs noms ne seraient plus homologués.

Certains évoquent la possibilité de voir passer à la trappe quasi 60 % des références !

Comment en sommes-nous arrivés à cette situation abracadabrante ?

• Parmi les nombreuses dispositions de la nouvelle Directive tabac européenne (transposée dans notre réglementation, avec le paquet neutre qu’elle autorise) existe cet article 13 visant à restreindre, sur les paquets et conditionnements des produits du tabac, l’utilisation d’éléments contribuant « à la promotion d’un produit du tabac ». Lire la suite »

27 Juin 2016 | Profession
 

Distributeur cigarette testLe test va durer trois mois et se tient chez huit buralistes. Quatre distributeurs sont déjà installés depuis quelques jours en Saône-et-Loire, dans l’Hérault, en Gironde et dans le Var. Il s’agit d’une initiative de la Confédération, menée en liaison avec l’aménageur de point de vente Promodern (voir Lmdt du 14 juin) et le fabricant espagnol de distributeurs automatiques GM Vending.

Précisons tout de suite que ces distributeurs automatiques ne peuvent être actionnés que par les buralistes eux-mêmes et ne sont pas accessibles aux clients. En fait, ils se substituent à une partie du linéaire traditionnel et permettent un service rapide et sécurisé des produits correspondant aux plus fortes références. Lire la suite »

 

Lineaires« Comment faire face ? » : dans le dernier numéro de la Revue des Tabacs, cinq agenceurs, familiers du réseau des buralistes, font part de leurs premières réflexions suite à l’interdiction de la PLV tabac et en attendant « l’application du paquet neutre ».

• Promodern (15 000 buralistes équipés) : « Nous espérons présenter des nouveautés ou des adaptations au prochain salon Losangexpo … » annonce Sylvain Brasselet, responsable Recherche et Développement. « À terme, tout le monde s’accorde sur une baisse du nombre de références de paquets de cigarettes ».
Et de prévoir « une possible diminution de la longueur du linéaire tabac derrière le comptoir, passant de 4 à 3 mètres, par exemple ».
Le tabac étant partiellement remplacé par d’autres produits « à plus forte marge qui demanderont du conseil et/ou de l’assistance de vente. La plupart des solutions de présentation pour ces articles existent déjà chez Promodern ». Lire la suite »

25 Mar 2016 | Profession
 

Paquet neutre Linéaire•• Au cours du mois de février, la Confédération a lancé une enquête auprès des buralistes sur leurs meilleures idées et leurs attentes précises concernant l’adaptation du paquet neutre – avec ses contraintes sur lesquelles il est inutile d’insister ici – dans leur process de réception/stockage en réserve/mise en linéaire des cigarettes et du tabac à rouler, une fois ces produits dotés de leur conditionnement neutre.

Les réponses sont arrivées nombreuses (un premier aperçu en est publié dans ce numéro du Losange). Elles contribueront à nourrir un « cahier des bonnes pratiques » que la Confédération publiera pour les buralistes. Sachant que ce document fera l’objet probablement de plusieurs publications (ou mises en ligne) au fur et à mesure de l’avancement de l’année et des expériences.

•• De son côté, Études Services Plus dont le système d’abonnement pour l’étiquetage des linéaires est très connu des buralistes – et qui vient de lancer une appli pour points de vente (voir Lmdt du 17 mars) – a lancé une consultation sur « l’étiquette linéaire de demain » : « La mise en place des paquets neutres va prochainement impacter totalement vos habitudes de travail, le repérage des références va s’avérer beaucoup plus difficile, avec des conséquences prévisibles en termes d’efficacité et de rapidité lors de la vente … Nous vous invitons à nous faire part de vos attentes et suggestions ».

16 Fév 2016 | Pression normative
 

DélaiLes décrets et autres textes réglementaires concernant la double mise en œuvre de la loi Santé de Marisol Touraine et de la directive Tabac européenne ne sont pas encore publiés. Néanmoins, voici les dernières informations à notre connaissance. Sous réserves de précisions ultérieures et nécessaires.

••• Paquet neutre : le décret définitif est attendu. Mais concernant les dates, on peut déjà avoir en tête les étapes suivantes :

 À partir du 20 mai 2016 (date d’application de la loi) :
Les fabricants de cigarettes et de tabac à rouler doivent arrêter de produire les « paquets actuels » à destination du marché français. Pour lequel, ils sont désormais obligés de produire des « paquets neutres ».

 Entre le 20 mai et le 20 novembre :
Les fabricants pourront encore livrer Logista avec leur stock restant de « paquets actuels ». Ils commenceront, en même temps, à approvisionner Logista en « paquets neutres ».
En fonction de l’approvisionnement de Logista par les fabricants, les buralistes seront encore livrés en « paquets actuels » qu’ils pourront toujours vendre.
Ils commenceront aussi à recevoir des « paquets neutres » qu’ils pourront commencer à vendre.

 À partir du 20 novembre :
Les buralistes seront livrés par Logista qu’en « paquets neutres », seulement.
S’il leur reste des « paquets actuels », ils seront toujours autorisés à les vendre jusqu’ à épuisement de leur stock.

••• Cigarettes avec présence de bille dans le filtre (ou avec capsule, selon les dénominations utilisées). Quels que soient les arômes (menthol compris).

• À partir du 20 mai :
Les buralistes n’auront strictement plus le droit de les vendre.

••• Cigarettes « menthol » (uniquement celles dont la mentholisation est assurée par le mélange tabac).

• Les buralistes pourront les vendre jusqu’au 20 mai 2020.
(Les autres cigarettes aromatisées ne pourront plus être vendues par les buralistes à partir du 20 mai 2016).

••• PLV se rapportant aux produits du tabac et à la cigarette électronique.

 Les buralistes n’ont plus le droit de laisser en place des affichettes tabac, depuis fin janvier.
 À partir du 20 mai, toute publicité extérieure sur des produits de vapotage sera interdite. Seule la PLV (non visible de l’extérieur) pour ces mêmes produits de vapotage restera autorisée dans les débits (de même, pour les boutiques).

••• Obligation pour le vendeur de tabac et de produits du vapotage d’exiger du client « qu’il établisse la preuve de sa majorité ».

 Elle est applicable depuis fin janvier ; devant les difficultés évidentes d’application stricte et quotidienne de cette mesure, la Confédération a demandé des éclaircissements à l’administration de tutelle des buralistes.

9 Fév 2016 | Profession
 

Buralistes Séminaire 2016« S’adapter et réagir … tout en consolidant notre représentativité syndicale » : tel a été le thème central du séminaire extraordinaire de tous les présidents de chambres syndicales départementales de buralistes, qui s’est tenu ce mardi 9 février, à Paris.

Juste après une année où jamais les buralistes n’auront autant manifesté et alors que certaines dispositions tabac de la nouvelle loi Santé sont déjà en application (par exemple, l’interdiction des affichettes de PLV / voir Lmdt du 29 janvier 2016) et que l’entrée en vigueur du paquet neutre est en vue, il était essentiel d’échanger, de communiquer et de prendre certaines décisions à caractère syndical. Lire la suite »

 

Débit de tabac BuralisteDe nouvelles précisions par rapport à nos informations précédentes (voir Lmdt des 28, 27 et 25 janvier).

Devant l’absence de toute information de la part de l’administration aux buralistes (qui sont, rappelons-le, préposés de cette même administration), il est nécessaire de revenir sur l’application pratique des nombreuses dispositions anti-tabac qui entrent (ou vont entrer) en vigueur, ne serait-ce que par la validation du Conseil constitutionnel (voir Lmdt du 22 janvier).

•• L’interdiction de toute PLV en faveur des produits du tabac chez les buralistes : rappelons qu’elle est applicable dès maintenant. Même si une tolérance serait de mise jusqu’ à ce dimanche 31 janvier.
Attention, cette interdiction ne concerne que les publicités tabac. Les autres PLV – jeux, cigarette électronique, téléphonie, etc. – restent bien sûr autorisées ;

•• Le paquet neutre : comme nous le disions hier, la date du 20 mai est « théorique ». Il va falloir attendre le décret d’application. Notamment sur les délais. Certains avancent que Logista serait dans l’obligation de ne livrer aux buralistes « que » des paquets neutres, à partir du 20 novembre 2016. D’autres pensent que les buralistes ne pourront vendre « que » des paquets neutres, à partir de cette même date. Ce qui n’est pas la même chose.
Outre la définition de ce à quoi correspondent les différentes échéances, il semblerait que les buralistes pourront écouler leurs paquets non-neutres jusqu’à épuisement de leurs stocks (pas de reprises des produits).

•• Interdiction des cigarettes dont les filtres ont des capsules/ billes aromatisées (menthol ou autres saveurs) : à partir de mai, sachant que des décrets sont attendus.

•• Interdiction des cigarettes avec menthol :
à partir de mai 2016 :  si la mentholisation est obtenue par des capsules, le filtre ou autre procédé étranger au mélange tabac (ex : combiné aluminium) ;
en 2020 :  si la mentholisation se fait par le mélange tabac.

•• L’obligation pour le buraliste de demander à tout acheteur de tabac (ou de cigarette électronique) la preuve de sa majorité : en principe, cette disposition s’applique dès maintenant. Mais il va falloir que l’administration apporte des précisions … En effet, lors du débat parlementaire, au Sénat très exactement, Marisol Touraine a elle-même déclaré que cette obligation ne se pose pas quand le client est manifestement majeur (voir Lmdt du 16 septembre).

•• L’interdiction de la publicité pour la cigarette électronique sur la vitrine et à l’extérieur du point de vente (ainsi que sur tout support publicitaire : médias, affichage extérieur) : elle devrait entrer en vigueur au 20 mai 2016 ; cette interdiction ne concerne pas la PLV cigarette électronique à l’intérieur du point de vente (non visible de l’extérieur) ; celle-ci est toujours autorisée.

À suivre.