Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
30 Juin 2022 | Profession
 

Est-ce vraiment la bonne innovation au bon moment ?

« Le timbre digital permettra d’affranchir un courrier facilement et rapidement depuis son smartphone. Actuellement en cours d’expérimentation, ce service donnera la possibilité d’affranchir un courrier en temps réel, à toute heure du jour et de la nuit » indique le groupe La Poste dans un communiqué sur son site.

•• Comment cela marcherait ? Il suffit d’avoir sur son smartphone l’application La Poste et d’acheter un timbre virtuel qui « se présente sous la forme d’un code alphanumérique de huit caractères à usage unique à inscrire au stylo sur une enveloppe », à l’emplacement classique d’un timbre donc, précise l’entreprise publique. Lire la suite »

4 Août 2021 | Profession
 

La prochaine augmentation du prix du timbre aura lieu le 1er janvier, a confirmé La Poste. Comme tous les ans (voir 4 août 2020). 

Validée par l’Autorité de Régulation des Communications électroniques, des Postes et de la Distribution de la Presse (Arcep), cette hausse des prix intervient « dans un contexte d’accélération de la baisse des volumes du courrier » confirme aussi l’entreprise publique au Figaro.

•• L’an dernier, chaque ménage a envoyé en moyenne cinq courriers destinés à arriver le lendemain, contre 45 en 2008. Pour continuer d’assurer une « qualité élevée » de son service, La Poste s’estime donc contrainte d’en augmenter les prix, de + 4,7 % en moyenne. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / Timbres postaux : le timbre rouge à 1,43 euro, au 1er janvier  
26 Juil 2021 | Profession
 

Le « lobbying du président Philippe Wahl » (selon l’expression reprise par Les Échos) a fonctionné : la puissance publique vient d’assouplir les contraintes qui pèsent sur La Poste et met la main à la poche (voir 1er mars et 2 juin 2021).

Jean Castex a annoncé, le 22 juillet, que l’État allait verser, dès cette année, une « dotation budgétaire annuelle » de 500 millions d’euros pour compenser le déficit grandissant du service postal universel.

Ceci, en plus du « Contrat de présence territoriale », de 175 millions d’euros par an, déjà accordés par l’État à la Poste (voir 14 août 2020). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Territoires / La Poste : plus d’aides publiques, pour moins de qualité de services ?  ,
2 Juin 2021 | Profession
 

L’ancien député du Lot Jean Launay propose de taxer les opérateurs de télécommunications et de piocher directement dans le budget de l’État pour combler le déficit du service universel de La Poste, dans un rapport remis au ministre de l’Économie Bruno Le Maire, selon une dépêche AFP.

Le service universel postal (les prestations de base, dont la levée et la distribution six jours sur sept), imposé par la loi, est déficitaire depuis 2018 et le trou s’est creusé à 1,32 milliard d’euros l’an dernier. Ce déficit est attribuable à l’effondrement des volumes du courrier transporté par La Poste, que l’essor des colis ne compense pas (voir 2 et 1er mars). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur La Poste : l’État appelé à combler les … milliards de déficits du « service public postal »  ,
21 Mar 2021 | Trafic
 

Le phénomène n’est pas nouveau – et nous en avons déjà parlé ici-même (voir 19 novembre 2018) – mais il semble reprendre de l’ampleur : la contrefaçon de timbres postaux. 

Mi-février, les douaniers de Roissy ont découvert 72 000 faux timbres, répartis dans trois colis Chronopost provenant de la ville chinoise de Guangzhou.

Trois semaines avant, 92 400 petits carrés avaient été saisis, toujours à Roissy, rapporte Le Canard Enchainé de cette semaine. Lire la suite »

2 Mar 2021 | Profession
 

La crise sanitaire a entraîné la chute considérable des lettres prioritaires au profit des colis. La Poste envisage ainsi d’abandonner le timbre rouge, tout comme mettre en place de nouveaux services plus adaptés aux attentes actuelles. 

« Nous devons poser la question du J+1 », a annoncé son PDG, Philippe Waël, au micro de France Inter, « est-il encore utile, alors qu’on a tout ce qu’il faut comme moyen de communication urgent, de garder une lettre rouge ?

« Il y a dix ans les familles françaises écrivaient une cinquantaine de lettres rouges, urgentes, par an. L’année dernière, c’est cinq ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur La Poste : vers la disparition du timbre rouge ?  
1 Mar 2021 | Observatoire
 

La crise sanitaire et les confinements se sont soldés par 1,6 milliard de plis en moins pour La Poste, accélérant la tendance au déclin du courrier. Alors que les gains d’activité dans les colis ne compensent pas cette chute. Ceci, alors que la Poste lance un nouveau plan stratégique 2030.

« Nous avons connu un effet falaise tout à fait considérable » a observé son PDG, Philippe Wahl, à l’occasion du lancement du plan stratégique 2021-2030, ce jeudi 25 février. « D’un seul coup, cela représente pour nous presque trois années de baisse des volumes ! » rapporte Les Échos.

Le déclin des lettres affranchies (hors courrier publicitaire), qui était calé sur un rythme annuel de -7 % à -8 %, a atteint l’an dernier -18,1 %. La croissance record des livraisons issues de l’e-commerce, autre conséquence imprévue des confinements (+38 %, soit 645 millions de colis supplémentaires), n’a pas compensé cette chute.

•• Conséquence, l’activité historique de La Poste, qui représentait 70 % du chiffre d’affaires en 1990, est passée sous la barre des 20 %, à seulement 18,7 % du chiffre d’affaires.

Soit moins que les colis ou les services financiers … Et comme un point de non-retour, « en l’absence de perspectives de rattrapage à court terme de ces volumes », l’entreprise a déprécié à hauteur de 900 millions d’euros ses actifs dans le courrier (logiciels de tri, etc.). Une sorte d’amortissement accéléré du matériel témoignant qu’il y a péril en la demeure.

•• Le nouveau plan stratégique à horizon 2030, baptisé « La Poste 2030, engagée pour vous », est décliné autour de cinq pôles d’activité :

• logistique,
• bancassurance,
• « services numériques de confiance »,
• « services de proximité humaine »,
• réseau de distribution.

•• La Poste assure souhaiter « consolider son empreinte dans les territoires, en passant en 2025 à 40 000 points d’accès avec au moins un service postal, contre 32 000 aujourd’hui ».

Cette définition large qui s’entend avec des « relais commerçants » (dont des buralistes),  des relais pick-up pour les colis (dont des buralistes encore). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur La Poste : de nouveau axes stratégiques sur fond de dégringolade du courrier  ,
6 Oct 2020 | Observatoire
 

Dans une interview aux Échos, le Pdg de La Poste, Philippe Wahl, revient sur l’impact de la crise du coronavirus sur le Groupe. Il souligne la nécessaire … transformation de l’entreprise publique. Extraits

« La Poste n’a toujours pas retrouvé son niveau d’activité d’avant-mars . Mais cela varie beaucoup, selon les métiers. Dans le colis, nous sommes à plus de 30 % en volume par rapport à l’avant-crise. De même, notre site enregistre beaucoup plus de visites qu’avant, mais le courrier est à 90 % de la normale, et nos réseaux connaissent une baisse de fréquentation d’environ 15 % » (…)  Lire la suite »

14 Août 2020 | Observatoire
 

C’est la « Bancassurance » qui sauve La Poste, ces jours-ci. 

Sans son mariage récent avec CNP, le groupe public aurait affiché une perte historique de 1,2 milliard d’euros, selon les résultats du premier semestre publiés le 4 août.

Finalisé le 4 mars, soit quelques jours avant le confinement, le rapprochement entre La Banque Postale et CNP Assurances a permis de sauver les résultats financiers de La Poste, mise à mal par de nombreux dysfonctionnements – c’est le moins que l’on puisse dire – pendant le confinement (voir 7 mai, 10 et 2 avril ainsi que 25 mars). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur La Poste : « inquiet de ce que cela révèle des tendances profondes de notre groupe » (Philippe Wahl)   , ,
4 Août 2020 | Profession
 

La Poste a annoncé, le 30 juillet, ses tarifs pour le 1er janvier 2021 dans un contexte « d’accélération de la baisse des volumes du courrier ».

À retenir :
. « l’avantage tarifaire pour la Lettre verte est accru pour être porté à 20 centimes ;
. le tarif grand public du Colissimo France, de moins de 250 grammes, reste inchangé à 4,95 euros. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / timbres postaux : nouveaux tarifs au 1er janvier prochain