Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
1 Nov 2021 | Profession
 

Le bar-tabac de Rollot (800 habitants, est de la Somme) sera le premier en Picardie à être équipé d’un DAB (distributeur de billets) à partir du mois de janvier.

Le seul bar-tabac-presse de la commune fait effectivement partie des 25 établissements choisis pour cette expérimentation (voir 26 et 31 octobre). « Je ne gagnerai pas d’argent avec ça, mais ça ne me coûte rien, et ça peut m’apporter quelques clients en plus » projette la buraliste dans Le Courrier Picard. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / DAB : « des buralistes qui semblent très intéressés » (Somme)  ,
31 Oct 2021 | Profession
 

Dès le début du mois de novembre, une vingtaine de buralistes vont être équipés de distributeurs de billets (DAB) dans le cadre du partenariat entre Loomis et la Confédération des buralistes (voir 26 et 27 octobre).

Dans le Lot-et-Garonne, c’est la station-service/épicerie/bureau de tabac de Colayrac-Saint-Cirq (périphérie d’Agen), qui expérimentera le dispositif. Détails dans Sud-Ouest.

Installée au cœur du bourg de 3 500 habitants, le multi-services tenu par Marie-Pierre Ferland fait figure de point de repère … d’ailleurs, c’est affiché fièrement sur le rideau rouge devant la vitrine : « commerçant d’utilité locale ». Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes / DAB : « c’était une demande de la clientèle » (Lot-et-Garonne)  ,
29 Oct 2021 | Profession
 

•• Au micro du 5/7 de France Info, Philippe Coy a livré tous les détails de l’opération.

« Nous sommes un maillage de 24 000 entrepreneurs dans des communes souvent de moins de 3 500 habitants et notre vocation c’est d’être un commerce d’utilité locale et de fournir des services. On a bien vu pendant cette crise que nous étions les plus proches des plus éloignés.

« Il y a une phase d’expérimentation qui va se dérouler chez 25 buralistes un peu partout en France et également dans des zones périurbaines, pour éprouver le modèle. Comme nous sommes commerce d’utilité locale et commerce de flux, il est bien naturel que les consommateurs puissent s’y dépanner en liquidités. Rendre des services c’est la vocation du commerce que nous représentons et notamment là où il y a carence.  Lire la suite »

28 Oct 2021 | Profession
 

L’annonce d’une expérimentation avec l’installation de premiers Distributeurs de billets chez les buralistes (voir 27 et 26 octobre) fait l’objet de fortes retombées médiatiques (radio, journaux télévisés, flashs, presse quotidienne régionale).

Tout le monde en parle, dans la rue, au comptoir …

Par exemple sur BFM / TV où, ce matin, un buraliste (Bernard Gasq) montre déjà où il va installer son DAB, dans son établissement du Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne). Réaction d’un client : « ce sera quand même plus facile, on viendra prendre son journal et des sous en même temps ». Le restaurateur en face approuve : « cela permettra de dépanner des clients ». Lire la suite »

27 Oct 2021 | Profession
 

L’accord conclu, lors du dernier congrès des buralistes (voir 15 octobre), entre la Confédération et le groupe Loomis France (filiale de Securitas spécialisée dans le transport de fonds / voir 26 octobre) va se traduire par l’ouverture, ce 28 octobre, d’un premier Distributeur automatique de Billets (DAB) dans un bar-tabac à Péaule (40 kilomètres de Vannes, Morbihan).

Selon Les Échos, le buraliste attend de sa mise en service « une augmentation du flux quotidien des clients ». Il devrait percevoir un petit dédommagement, notamment pour la consommation électrique.

•• Loomis (opérateur de ce partenariat et dont la borne a été présentée à Losangexpo / voir 17 octobre) va se charger de l’approvisionnement du DAB, de son monitoring et de sa maintenance. Lire la suite »

26 Oct 2021 | Profession
 

Certains bureaux de tabac vont bientôt accueillir un distributeur de billets, un pas supplémentaire dans la diversification de ces commerçants, qui distribuent aussi de plus en plus souvent des colis postaux et encaissent des « paiements de proximité » annonce l’AFP dans une dépêche que nous reprenons.

Une vingtaine de distributeurs (DAB) seront mis en service chez les débitants de tabac « dès le mois de novembre prochain », aux termes d’un partenariat noué entre la Confédération des buralistes et Loomis, filiale du groupe suédois Securitas spécialisée dans le transport de fonds et dont la borne était présente au salon Losangexpo (voir 17 octobre).

Les 24 000 buralistes du territoire se verront ensuite proposer d’accueillir ce nouveau service, ont précisé Loomis et la Confédération. Lire la suite »

25 Oct 2021 | Profession
 

Attendue avec impatience par la profession, l’édition 2021 de Losangexpo a tenu toutes ses promesses (voir 17 octobre 2021). Bimedia y a, cette année encore, dévoilé en exclusivité des nouveautés qui répondent aux exigences de transformation, de diversification et de performance du métier (voir 11 octobre 2019).

À l’écoute de ses clients et de son marché, Bimedia offre un ensemble de produits et de services innovants tous dédiés à la performance du point de vente, confirme un communiqué que nous reprenons.

Véritable ADN de Bimedia, l’innovation se traduit aujourd’hui par de nouvelles solutions exclusives et avant-gardistes, permettant d’améliorer sans cesse le quotidien des commerçants.

•• Avec le Pack B Booster, Bimedia offre à ses clients commerçants la possibilité de devenir incontournables aux yeux de leurs clients et prospects grâce à :

une visibilité 24h/24 sur Google via les pages Google My Business gérées automatiquement par Bimedia

un module de Fidélité désormais étendu aux buralistes et marchands de presse.

l’application mobile B MyShop qui permet aux consommateurs de géolocaliser les commerces équipés Bimedia, d’accéder à des informations spécifiques par point de vente, de gérer leurs programmes de fidélité (carte de fidélité digitale unique multi points de vente) et de consulter leurs tickets de caisse dématérialisés pour les achats réalisés chez les commerçants détenteurs d’un système d’encaissement Bimedia

•• Grâce à Bimedia Pay, le nouveau module de paiement CB sans contact disponible sur Scan’up, les commerçants équipés disposent à présent sur un même terminal des fonctionnalités de gestion, d’encaissement et de paiement pour augmenter toujours plus la productivité de leur commerce et la satisfaction de leurs clients.

•• Nouveautés modules Produits et Pilotage

Toujours à l’écoute de son marché, Bimedia innove et fait évoluer ses solutions logicielles pour une gestion plus avancée et plus efficace du point de vente :

Module Produit : il intègre à présent le calcul automatique des commandes de produits taxables par famille et multifournisseurs ainsi que la mise en stock automatique des livraisons. Les commerçants ont aussi dorénavant accès à leurs statistiques de vente en temps réel et à une fonctionnalité de commande rapide.

Module Pilotage : Le module permet désormais le calcul des marges réelles et théoriques et des commissions. Les commerçants peuvent toujours consulter leurs indicateurs clés en temps réel et personnaliser leur périodes d’analyse : par jour, par mois … (voir 30 juillet 2020).

•• Nouveau module Restauration

Bimedia investit un nouveau segment de marché : la Restauration. Avec son nouveau module de commande et d’encaissement dédié à la restauration, Bimedia offre une solution logicielle spécifique et adaptée aux besoins de ses clients multi-activités : gestion des tables et bons de commande ainsi que des sauces, cuissons et accompagnements.

•• Nouveau partenariat avec UPS

Grâce à son partenariat avec UPS, marque forte et reconnue dans l’univers de l’envoi/réception de colis, Bimedia confirme sa volonté de proposer toujours plus de services intégrés permettant d’augmenter la marge de ses clients. (Voir aussi 16 octobre)

 Commentaires fermés sur Bimedia : un Losangexpo 2021 sous le signe de l’innovation … de Bimedia Pay au partenariat avec UPS  , ,
29 Sep 2021 | Profession
 

Les élus de Chemillé-en-Anjou (21 400 habitants, 23 kilomètres de Cholet, Maine-et-Loire) et la SNCF cherchaient un point de vente après la fermeture du guichet de la gare SNCF, remplacé par un automate parfois loin de donner satisfaction …

Le patron d’un tabac-presse a accepté de prendre en charge ce nouveau service.

Un service parmi d’autres, qui participe à la Transformation du métier de buraliste, comme les timbres-amendes, le paiement de certaines taxes ou le dépôt de carte grise … Romain Guibert et son équipe s’inscrivent dans cette démarche de commerce d’utilité locale, rapporte fort bien Ouest-France (voir 10 juillet et 28 février 2020).

Le dossier a mis un peu de temps à être bouclé du fait de la crise sanitaire mais le service est en place depuis mi-juillet, pour la vente des billets TER et TGV. Avec l’avantage d’être ouvert sept jours sur sept sur de larges plages horaires.

Autour d’un poste terminal de la SNCF, les six collaborateurs de l’établissement sont formés.

Le service est « encore ponctuel pour l’instant » mais les prochaines semaines devraient voir sa montée en puissance, d’autant plus que des services supplémentaires, tels que l’abonnement de travail, seront progressivement proposés.

 Commentaires fermés sur Billets de train chez les buralistes : quand ce sont les élus locaux qui le demandent  ,
21 Sep 2021 | Profession
 

Une vraie bonne idée à laquelle il fallait penser … Le patron d’un tabac-presse multi-services, à Avesnes-sur-Helpe (20 kilomètres de Maubeuge), a placé sur son comptoir une boîte à CV à destination d’une société d’intérim.

Depuis quinze jours, cette boite est bien visible sur le devant du comptoir. Elle se remplit doucement, et même un peu plus depuis que le maire d’une commune voisine en a publié la photo sur sa page Facebook, accompagnée d’éloges et d’encouragements, selon La Voix du Nord. Lire la suite »

3 Août 2021 | Profession
 

Christian Grimault tient depuis quatorze ans un tabac-presse à Objat (3 600 habitants, 19 kilomètres de Brive-la-Gaillarde), commerce qui propose une des plus grandes amplitudes horaires de la commune.

C’est une des raisons qui a poussé Brive Tourisme à l’intégrer à son groupe de « Pohtes » (Points d’hospitalité touristique) qui maillent le territoire depuis cette année. L’autre raison, c’est la personnalité du buraliste : il aime « le contact » et c’est un atout majeur quand on accueille les vacanciers.

La nouvelle « mission » de Christian Grimault ne lui change pas vraiment la vie. « De l’accueil, donner des renseignements aux gens de passage, je l’ai toujours fait », rappelle-t-il à La Montagne. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buraliste / Commerce d’utilité locale : Christian, point de relais touristique en Corrèze   ,