Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
10 Mai 2022 | Vapotage
 

Au tour du quotidien régional Le Progrès de se pencher sur le phénomène « Puff » avec appel en une de l’édition de ce dimanche 8 mai (voir 8 mai, 27 et 16 avril). Extraits. 

Interdites aux mineurs, une collégienne de 16 ans n’a pourtant aucun mal à s’en procurer au moins deux fois par semaine dans des bureaux de tabac. « On n’a jamais contrôlé mon identité », assure-t-elle.

Joëlle Ferré, présidente de la fédération des buralistes du Rhône, est plus stricte. « Je demande systématiquement l’âge, lorsque j’ai un doute », affirme-t-elle au quotidien régional (…) Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage / Puff : « sur les réseaux,  on en voit partout » (Le Progrès)   ,
8 Mai 2022 | Vapotage
 

Encore un article insistant sur l’attirance des jeunes pour les cigarettes électroniques jetables puff. Ce qui a pour effet indirect de jeter la suspicion, une nouvelle fois, sur le secteur du vapotage … Malgré les efforts de la plupart des professionnels, les dérives de certains font du mal (voir 27 et 16 avril). Il y a un an, la puff n’existait pas sur le marché …

Cette fois ci, nous affaire à un traitement relativement équilibré – voire neutre – dans Le Monde (édition 7-8 mai) … neutre jusqu’à l’absence d’illustration. Nous le reproduisons intégralement.

•• Ces « puffs », pourtant interdites à la vente aux mineurs, séduisent par leur prix attractif. Une dizaine de petits tubes de toutes les couleurs traînent dans le sac de Marie (toutes les personnes citées ont souhaité préserver leur anonymat). Goût mangue, myrtille ou encore pêche-citron : il s’agit de cigarettes électroniques jetables. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage / Puff : « nous devons nous assurer de la majorité des clients qui se présentent pour l’achat » (Philippe Coy / Le Monde)  ,
 

Selon le New York Post, le sénat de l’État de New York va examiner un projet permettant de rendre légal un système de reconnaissance facial ou de scanner pour identifier les empreintes digitales … de sorte à faire respecter l’interdiction de vente du tabac aux moins de 21 ans (voir 20 décembre 2019).

D’après le sénateur James Skoufis, à l’origine du projet, il s’agit de se projeter dans « le nouvel âge de la vérification d’identité » et de « faciliter la vie des magasins de proximité » dont les vendeurs sont dans l’obligation de demander une pièce d’identité dès qu’une personne – habituée ou non – veut acheter du tabac, un produit de vapotage ou de l’alcool. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur New-York : vers un système de reconnaissance faciale pour vérifier l’âge des clients ?  ,
27 Avr 2022 | Vapotage
 

Le Figaro revient sur le phénomène Puff avec un titre fracassant : « Nouvelle star des bureaux de tabac, la cigarette électronique jetable fait trembler le marché de la vape ». Nous en reproduisons l’essentiel. 

Depuis janvier, ce nouveau segment tire le marché de la vape, estimé à 2,8 millions d’utilisateurs et 832 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021 (à 80 % réalisé par les systèmes ouverts et à 20% par les systèmes fermés). Certains estiment qu’il pèse déjà 10 % du marché. Chez les buralistes qui en proposent, les ventes de produits de la vape flambent de 20 à 30 % au premier trimestre (voir 9 et 18 mars, 26 février). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage / Puff : « élaborer ensemble (professionnels et pouvoirs publics) les outils, en ligne comme en magasin, pour contrôler l’âge des utilisateurs » Vincent Durieux (France Vapotage)  ,
24 Avr 2022 | Profession
 

« En tant qu’entrepreneurs responsables, commerçants d’utilité locale, nous nous devons de satisfaire à cette exigence éthique. Le fait que les mineurs puissent s’approvisionner via d’autres réseaux (dont Internet) ne doit pas constituer une excuse : il en va, ni plus ni moins, de notre crédibilité. »

Philippe Coy, dans Le Losange, à propos de l’obligation de respecter l’interdiction de vente aux mineurs de moins de 18 ans de tabac, de produits du vapotage, de jeux et d’alcool (voir 19 avril).

 

Dans ce numéro d’avril du magazine Le Losange, Philippe Coy lance un vibrant appel à ses collègues concernant le respect de l’interdiction de vente aux mineurs du tabac, des produits du vapotage, des jeux et de l’alcool. Nous le reproduisons intégralement.

Les enquêtes se succèdent et viennent jeter une image négative sur le réseau que nous ne méritons pas. Tabac, jeux, nouveaux produits du vapotage : des buralistes, aujourd’hui, vendent à des mineurs de moins de 18 ans des produits qui leur sont strictement interdits par la loi. Pour quelques fautifs, c’est toute l’image du réseau qui est dégradée. Et les contrevenants s’exposent à des pénalités et sanctions de plus en plus concrètes.

•• La loi reste la loi. Ne pas la respecter, c’est affaiblir notre crédibilité et donc notre capacité de dialogue avec les pouvoirs publics. Et c’est aussi s’exposer à des mesures législatives encore plus strictes (par exemple, certains pays envisagent d’interdire la vente de tabac aux moins de 25 ans).  Lire la suite »

4 Avr 2022 | Profession
 

Dans un Pays de Gex (dans l’Ain, à la frontière avec la Suisse), où les commerces de proximité se font parfois rares dans les centres bourgs, les buralistes multiservices offrent un souffle nouveau et une véritable mission de service public.

Ce lundi 28 mars, Philippe Coy était en visite auprès de buralistes de Saint-Genis, Thoiry et Divonne, accompagné par Nathalie Daubourg (présidente de la fédération de l’Ain) et la députée Olga Givernet. Objectif : présenter la diversification et le Fonds de Transformation.

Commerce d’utilité locale, le buraliste peut dorénavant offrir des services tels que le paiement des impôts, la vente de billets SNCF, les opérations postales ou encore le petit dépannage alimentaire. Lire la suite »

 

Dans le dernier numéro du Losange (voir 4 mars), British American Tobacco présente sa démarche YAPP (Youth Access Prevention Program) qui se traduit notamment par la distribution d’un autocollant à l’ensemble du réseau des buralistes pour accompagner l’interdiction de la vente des produits du tabac et de la vape aux mineurs de moins de 18 ans.

•• Mathieu Robiquet (responsable des Affaires publiques de BAT France) insiste sur l’importance de la démarche concrétisée par cet autocollant, « en le plaçant en évidence sur sa caisse, il informe directement le client qu’ici, on respecte la loi.  Lire la suite »

21 Mar 2022 | Vapotage
 

RELX International – qui se présente comme la marque mondiale leader de cigarettes électroniques (voir 17 mai et 18 novembre 2021) – renforce son engagement pour lutter contre le tabagisme chez les jeunes à travers son Programme Guardian. C’est ce qu’annonce un communiqué que nous reprenons ci-après.

En France, 200 000 jeunes commencent à fumer au moment de l’adolescence et présentent rapidement des signes de dépendance. Deux jeunes sur trois resteront par ailleurs consommateurs réguliers. Les pouvoirs publics souhaitent endiguer ce fléau, et RELX International s’engage également sur le sujet comme acteur responsable du secteur.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Vapotage : l’engagement de RELX International dans la lutte contre le tabagisme chez les jeunes  ,
20 Mar 2022 | Vapotage
 

« Leur consommation par un public mineur se développe aussi sous l’effet des pratiques de promotion et de vente via les réseaux sociaux. Il convient dès lors de rappeler le cadre légal et réglementaire en vigueur.

« La vente aux mineurs de ces produits, comme de tout produit de vapotage, est interdit ».

Extrait d’un communiqué du ministère de la Santé à propos des cigarettes « Puffs » (voir 18 mars).