Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
22 Nov 2022 | Profession
 

L’hebdomaire Le Point publie, cette semaine, son « palmarès des entreprises les plus responsables de France ».

On sait que ce critère de « responsabilité » (RSE) devient très important dans l’attachement et la considération que les consommateurs portent à une entreprise, à une marque. La Française des Jeux y ressort à la 8ème place (sur 250 entreprises) avec une note de 83,5. Le podium étant occupé par Schneider Electric (87,8), Sopra Steria (87,3) et L’Oréal (87).

On notera aussi qu’ apparaissent dans ce palmarès : Bic (83ème rang), La Poste (95), Groupe Lagardère (193), Kronenbourg (208), Heineken (214), Pernod-Ricard (219 ), Orangina Suntory (229).

Une enquête réalisée par l’institut Statista (évaluation de 28 indicateurs et un échantillon auprès de 5 000 personnes).

 Commentaires fermés sur Française des Jeux : 8ème entreprise responsable de France (Le Point)  ,
5 Oct 2022 | Profession
 

FDJ devient partenaire de « Gestes Propres » – association pionnière dans la lutte contre les déchets abandonnés – et relaie sa nouvelle campagne « Petits déchets » qui vise à sensibiliser le grand public et les clients de FDJ sur la nécessité de jeter les petits déchets à la poubelle et notamment les jeux à gratter usagés. 

Créé par l’agence Les Présidents, le film est diffusé – entre les 4 et 23 octobre – dans les 23 000 points de vente FDJ ainsi que sur ses réseaux sociaux et ceux de l’association « Gestes Propres ».

Ainsi, la FDJ poursuit sa contribution au geste de tri et attire l’attention de ses clients en intégrant un ticket de grattage aux petits déchets du quotidien tels que les chewing-gums et les capsules de bouteille en verre mis en avant dans le film. Lien

•• Le papier étant l’une des ressources principales de son activité de jeux à gratter, FDJ mène des actions contribuant à réduire son impact environnemental, de l’écoconception des tickets à leur recyclage.

Depuis 2012, tous les supports de jeux de FDJ (tickets, bulletins et reçus de jeu) sont imprimés avec des encres végétales et sur du papier issu de sources responsables certifiées FSC® ; ils sont à 100 % recyclables s’ils sont jetés dans le bac de tri. Par ailleurs, les tickets à gratter FDJ comprennent jusqu’à 20 % de papier recyclé. FDJ mentionne ces informations sur tous ses supports de jeu.

90 % des points de vente FDJ disposent d’ores et déjà de poubelles de tri pour le papier à disposition des clients. Leur déploiement dans la totalité du réseau est prévu d’ici début 2023. FDJ recycle également tous les supports de jeux non utilisés depuis 2012.

•• Afin de protéger la biodiversité des forêts françaises, FDJ finance par ailleurs, depuis 2019, des projets liés à la biodiversité forestière développés avec FSC France et Sylvamo Forêts Services. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Buralistes / RSE : lancement d’une grande campagne sur le traitement des jeux à gratter usagés   , ,
30 Sep 2022 | Profession
 

Les buralistes sont attachés à leur statut de « commerçants d’utilité locale » mais aussi à leur image. Ils parlent de démarche « sociétale » et d’« éthique », des principes rappelés ce 25 septembre à Gérardmer lors de l’assemblée générale de la Fédération des buralistes des Vosges.

Le réseau des buralistes vosgiens se transforme, se diversifie et s’engage « dans des voies où personne ne nous attendait » estime la présidente départementale (et vice-présidente de la Confédération) Catherine Marcel, qui pense notamment au partenariat avec l’association des maires mais aussi à l’engagement RSE, rapporte Vosges Matin. Lire la suite »

3 Sep 2022 | Profession
 

Aux commandes d’un tabac-presse depuis 17 ans à Château-Arnoux (Alpes-de-Haute-Provence), un couple a été distingué du label RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) Or de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI). 

« La RSE, c’est une démarche de cœur. Mon épouse dit : de respect » commente le buraliste dans La Provence. « On a la RSE si on a l’ADN RSE. Aujourd’hui, surtout des grosses structures, demandent maintenant aux sous-traitants d’être engagés dans la RSE. Mais il y a un vocabulaire et une grammaire RSE ».

•• Une démarche qui vu son début dans le cadre de la transformation du point de vente. « On a décidé de déplacer le magasin de 80 mètres (…) Nous avons eu un audit pour développer l’exploitation de notre local. Accroître et diversifier notre offre multiservices, c’est faire attention à son territoire. On voulait créer trois emplois ». Lire la suite »