Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
29 Jan 2021 | Profession
 

La patronne d’un bar-tabac était fière de son partenariat avec une association d’aide alimentaire « On veut du rab ! » depuis quatre mois. Mais en raison d’une forte affluence, elle s’est retrouvée dans l’obligation d’y mettre fin … à cause des contraintes sanitaires.

En septembre dernier, lorsque le Réseau de Ravitaillement des Luttes du Pays Rennais – pour des distributions alimentaires aux plus précaires – cherche un local, la buraliste n’hésite pas une seconde, « pour être dans un quartier d’étudiants qui ont commencé à compter leurs sous, c’était l’occasion de proposer une entraide, et surtout de garder un esprit de solidarité dans une période difficile pour tous ».

•• Les réservations se font en ligne. Jusqu’à 80 foyers viennent chaque vendredi et elle y croise même des collègues commerçants.

Mais, face à l’affluence, notamment sur le trottoir étroit, les forces de l’ordre lui ont rappelé alors la distanciation physique obligatoire.

•• La buraliste a dû faire une croix sur l’aide alimentaire : « j’ai commencé à me consacrer à l’activité de colis afin de compenser celle perdue avec le bar. Dans ce contexte, il est difficile de gérer les flux et la file d’attente à l’extérieur » confie-t-elle à France Bleu.

Même si un nouveau protocole sanitaire est à l’étude pour essayer de sauver ce partenariat, elle estime plus pragmatique de  « trouver un local spécifique pour faire perdurer l’association qui a un bel esprit de solidaritéC’est difficile car on appréhende de perdre l’esprit de solidarité dans un monde qui en a de plus en plus besoin. J’insiste donc pour que ceux qui ont des locaux vides à disposition contactent l’association et leur ouvrent leurs portes ! »

 Commentaires fermés sur Coronavirus / Buralistes : quand le devoir de solidarité est contrarié par les règles de distanciation sociale   , ,
24 Déc 2020 | Profession
 

Le groupe FDJ confirme son engagement solidaire avec un don supplémentaire de 1,2 million d’euros en faveur des personnes vulnérables et notamment des jeunes adultes, particulièrement fragilisés par la crise (voir 26 mars), annonce un communiqué.

Ce don sera remis à quatre associations partenaires du Groupe : le Secours populaire français, la Fondation de France, la Fondation Apprentis d’Auteuil et le fonds d’urgence de Sciences Po en faveur des étudiants boursiers.

•• « Nous avons voulu apporter notre soutien aux associations dont nous sommes partenaires, afin qu’elles puissent fournir une aide rapide aux plus fragiles, et notamment aux jeunes adultes très touchés par la crise sans précédent que traverse notre pays.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ / Coronavirus : nouveau don de 1,2 million d’euros en faveur des plus vulnérables  ,
12 Déc 2020 | Profession
 

Si le porte-à-porte reste suspendu dans le cadre des restrictions sanitaires, la distribution du calendrier 2021 des sapeurs-pompiers se fait par d’autres circuits, par exemple celui des buralistes. Et les initiatives sont nombreuses à travers la France.

Par exemple, l’union départementale des sapeurs-pompiers de la Corrèze a répondu à l’offre des buralistes pour la distribution de leur traditionnel calendrier. Dans leur établissement, ces derniers peuvent accueillir un dépôt de calendriers et assurer la collecte des fonds, sans prendre de commission au passage. Lire la suite »

3 Déc 2020 | Profession
 

FDJ et sa Fondation d’entreprise se sont mobilisées, pour la deuxième année, afin de soutenir le mouvement mondial #GivingTuesday, qui célèbre la générosité, l’engagement et la solidarité.

Créée aux États-Unis en 2012, cette « Journée mondiale de la générosité et de la solidarité » s’est déployée en France en 2018. Célébré (d’une façon quand même relativement discrète / ndlr),  ce 1er décembre dans toute la France, ce dispositif invite, le temps d’une journée, les individus, les organisations et les communautés à travers le monde à se rencontrer autour de cet objectif commun et encourage le don sous toutes ses formes.

•• Pour sensibiliser le grand public au #GivingTuesday, FDJ relaie l’évènement depuis ce 30 novembre, et jusqu’au 6 décembre sur l’ensemble de ses afficheurs de caisse présents dans les 30 000 points de vente de son réseau (photo).

Par ailleurs, FDJ et sa Fondation d’entreprise ont décidé de soutenir les personnes en difficulté face à l’emploi.

•• Les collaborateurs du Groupe se sont mobilisés toute la journée lors d’un évènement virtuel proposé par la Fondation FDJ. Cela a permis de réunir 20 000 euros en faveur de l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) pour son fonds d’urgence de soutien aux micro- entrepreneurs, durement touchés par la crise sanitaire.

L’Adie, qui propose des séances d’accompagnement pour la création d’entreprise aux personnes n’ayant pas accès au crédit bancaire, est soutenue depuis plus de dix ans par FDJ et sa Fondation. Les collaborateurs de l’entreprise peuvent notamment, depuis 2013, arrondir leur salaire pour effectuer un don en faveur de l’Adie.

 Commentaires fermés sur FDJ / Solidarité : #GivingTuesday et engagement des collaborateurs   ,
10 Nov 2020 | Observatoire
 

Les temps difficiles voient naître des alliances inattendues. Du moins sur le plan de la communication. 

Intermarché, Carrefour, Cdiscount, Rakuten ou Amazon incitent les petits commerçants à digitaliser avec eux leurs activités. La grande distribution tend aujourd’hui les bras aux petits commerçants fermés, explique Le Figaro.

•• Le distributeur indépendant Intermarché met son site internet à disposition des librairies fermées, qui peuvent y faire référencer leurs produits. Une fois leurs livres vendus sur l’un des « drives solidaires » du distributeur, le retrait de la commande se fait en magasin, à la librairie. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Reconfinement / Nouvelle Proximité : comment la grande distribution annonce soutenir la digitalisation des petits commerçants  , ,
11 Oct 2020 | Profession
 

•• Un buraliste de Sorgues avait offert les photocopies des attestations durant le confinement et des cahiers de devoirs aux enfants (voir 1er avril). Aujourd’hui, il vient en aide aux sinistrés de l’arrière-pays niçois en relayant l’action lancée par sa fille, résidant à Nice.

Après avoir créé un groupe sur Facebook intitulé « Entraide arrière-pays niçois – Intempéries du 2/10/2020 »et pris contact avec les autorités civiles et la gendarmerie, elle a pu récupérer un local afin de pouvoir stocker tous les dons.

« Elle a réussi à avoir l’autorisation de faire monter depuis Nice, un convoi de six camions en direction de la Vallée de la Vésubie et de la vallée de la Roya. Il s’agira de la première rotation terrestre qui arrivera jusqu’aux villages les plus démunis. Sachant qu’il y a encore des hameaux totalement coupés du monde, les marchandises seront aussi acheminées par des personnes à pied avec le sac à dos qui porteront le maximum de choses », détaille Stéphane Granon dans Le Dauphiné Libéré. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Solidarité / Buralistes : élans du cœur pour les sinistrés de l’arrière-pays niçois  ,
30 Août 2020 | Profession
 

« On en parle tellement, c’est un coût supplémentaire, j’ai envie de mettre un peu d’humain dans tout ça » a déclaré, dans Le Dauphiné, Lysel Garnier à la tête d’un tabac-presse de Valence (Drôme). 

Dès ce vendredi 28 août, elle a décidé de faire une opération pour les collégiens, lycéens et étudiants. Sur présentation d’un justificatif de scolarité, ils ont pu acheter un paquet de 50 masques chirurgicaux jetables pour 9,90 euros au lieu de 19,90 euros : « ce n’est pas toujours évident pour eux, ils n’ ont pas un gros budget ».

Lundi 31 août, elle a décidé de remettre ça. Cette fois-ci, elle offrira un masque à tous ses clients, « pour marquer le coup pour la rentrée ».

28 Août 2020 | Profession
 

Depuis 2008, la Fondation d’entreprise FDJ est engagée aux côtés du Secours populaire français pour soutenir le projet « Les oubliés du sport », qui permet, chaque année, à mille jeunes de découvrir le Tour de France et la pratique du BMX lors d’une journée de vacances.

•• L’objectif de ce dispositif est de favoriser l’accès aux loisirs et aux vacances de jeunes en difficulté. Cette journée passée sur une étape du Tour de France leur permet d’assister à un événement sportif majeur, de découvrir le monde du vélo mais aussi de découvrir une ville.

En onze ans, plus de treize mille enfants âgés de huit à douze ans ont pu vivre cette expérience sportive et éducative grâce au Secours populaire français, et au soutien de la Fondation FDJ et d’Amaury Sport Organisation.

•• Le dispositif « Les oubliés du sport » se déroulera cette année sur six étapes, réparties au cours des trois semaines du Tour de France.

À chaque étape, une centaine d’enfants pourront découvrir le Tour de France mais également s’initier au BMX en attendant le passage des coureurs. Ces initiations seront proposées grâce à l’installation d’une piste mobile et d’une rampe de lancement, au bord de la route empruntée par les coureurs du Tour de France. Après un pique-nique, ils assisteront au passage du peloton, et notamment des coureurs de l’équipe cycliste Groupama-FDJ.

•• Le Secours populaire propose aussi, lors de ces journées, des ateliers d’apprentissage ludiques tels que la réparation d’un vélo ou encore la découverte des différents métiers du cyclisme.

Le Secours populaire et ASO ont sélectionné six étapes pour le Tour de France 2020 :
. samedi 29 et dimanche 30 août à Nice
. mercredi 2 septembre à Privas
. mercredi 9 septembre à Poitiers
. samedi 12 septembre à Lyon
. dimanche 20 septembre à Paris

Lors de cette dernière étape, une centaine de jeunes participeront à de petites animations et accueilleront les coureurs depuis les tribunes encadrés par des bénévoles du Secours populaire et des collaborateurs FDJ.

 Commentaires fermés sur Fondation FDJ / Tour de France : opération « Les oubliés du sport » avec le Secours populaire  , ,
23 Août 2020 | Profession
 

Et si on parlait un peu de foot amateur ? Faisant suite à l’appel à candidatures lancé en juillet dernier (voir 7 août), ParionsSport, la marque de paris sportifs de FDJ, dévoile les cent clubs amateurs lauréats qui vont être sponsorisés lors de la saison 2020-2021*.

Il s’agit d’un minimum de cinq clubs par région. Près de 3 700 clubs ont répondu à l’appel à candidatures. Avec plus de 28 000 points de vente sur tout le territoire, il est naturel pour ParionsSport de devenir sponsor de clubs de football amateur présents dans toute la France.

•• Les cent clubs amateurs soutenus (équipes féminines ou masculines, senior) recevront en dotation un ensemble équipementier complet composé en outre d’une quinzaine de maillots « domiciles » et « extérieurs » personnalisables avec les couleurs et le logo du club, d’une trentaine de chasubles floqués ParionsSport. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur FDJ : Découvrez les cent clubs de football amateurs sponsorisés par ParionsSport   , ,
21 Juil 2020 | Profession
 

Un bel hommage aux soignants du centre hospitalier de Dreux.

Ce vendredi 17 juillet, Éric Régien, président des buralistes d’Eure-et-Loir, a remis  au personnel du service de réanimation un chèque de 24 445 euros, fruit de la collecte réalisée chez les 160 professionnels du département.

« Aujourd’hui nous franchissons ensemble une barrière qui a été trop longtemps fermée, nous sommes attachés à la santé publique » a précisé Éric Régien aux médias locaux. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Solidarité / Buralistes Eure-et-Loir : don de 24 000 euros au service de réanimation de l’hôpital de Dreux  , ,