Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Jan 2021 | Observatoire
 

Selon les chiffres de Carte Bancaire (CB), obtenus par Les Échos, quasiment la moitié des paiements par carte chez les commerçants ont été réalisés sans contact l’année dernière, contre à un gros tiers en 2019. Une véritable explosion.

« En 2019, 3,3 milliards de paiements par carte CB sans contact avaient été réalisés en magasin. Nous avons passé la barre des 4 milliards en 2020 », affirme Loÿs Moulin, le directeur du développement du GIE Carte bancaire.

•• Le paiement sans contact a ainsi représenté 47 % des transactions par carte dans les commerces physiques en 2020. Le maître des paiements reste cependant le cash : bien qu’en lent déclin, il représentait encore 6 transactions 10 en 2019, tous paiements confondus. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Paiement carte bancaire : un paiement sur deux en sans contact  
24 Déc 2020 | Observatoire
 

Révélée par Le Parisien/ Aujourd’hui en France, en début de semaine, l’information est passée plutôt inaperçue.

C’est que la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) vient de sanctionner six banques.

Amendes à la clé : BNP Paribas (1,5 million d’euros) ; Banque postale (1,2 million d’euros) ; Banque Populaire du Grand Ouest (74 500 euros) ; Afone (58 000 euros) ; caisse régionale Crédit Agricole Normandie (48 000 euros) ; caisse fédérale du Crédit Mutuel Maine Anjou Basse-Normandie (35 600 euros). Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Banques : sanctions pour frais excessifs  
15 Déc 2020 | Profession
 

Momentanément gelées par les problèmes de la société allemande Wirecard, mise en faillite cet été (voir 27 juin), les cartes de paiement sans compte bancaire Transcash ont finalement trouvé un autre émetteur réglementé de monnaie électronique : le britannique PayrNet contrôlé par Railsbank. 

La société MFTel qui commercialise Transcash a fait migrer, à la fin novembre,  l’ensemble de ses 350 000 clients vers cette solution de paiement et obtenu de Mastercard, son éditeur bancaire, qu’ils conservent leur carte sans avoir à la changer avant son expiration, annonce Les Échos. 

•• Transcash, dont MFTel a repris la marque pour l’Europe en 2009 à une entreprise américaine, s’adresse prioritairement à des populations fragiles exclues du système bancaire. Lire la suite »

16 Nov 2020 | Profession
 

À la sortie du premier confinement déjà, des escroqueries sur internet fleurissaient partout en France …

Sous multiples prétextes, des malfaiteurs envoyaient des chèques (volés ou en bois) à des gens vulnérables en prétextant un trop versé et ils demandaient à être remboursés pour une partie par PCS (Prepaid cash service / voir aussi 12 septembre 2018 et 26 août 2017). 

Cette fois, rebelote en plein deuxième confinement.

Plusieurs Rochefortais ont été encore victimes d’arnaques (des seniors, personnes isolées souffrant de l’isolement lié à la crise sanitaire) ces derniers jours, avertit Sud-Ouest. Lire la suite »

25 Oct 2020 | Profession
 

Dans un entretien avec Le Figaro (édition du 23 octobre), le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire a indiqué qu’il voulait rendre obligatoire la déclaration des financements étrangers reçus par les associations cultuelles afin de mieux lutter contre le financement de « l’islam politique ».

Par ailleurs, il souhaite rendre obligatoire « l’identification » des personnes qui achètent des cartes de paiement prépayées accessibles dans les bureaux de tabac.

« Il faut que nous soyons aussi méticuleux, précis et obstinés que nos adversaires » a défendu Bruno Le Maire (information reprise par l’AFP).

 Commentaires fermés sur Bruno Le Maire souhaite l’identification des acheteurs de cartes prépayées  ,
11 Juil 2020 | Profession
 

Nickel se lance en Espagne dès la fin de l’été (voir 18 novembre 2019). Nickel s’appuiera, comme en France, sur un circuit de distribution de proximité : ses services seront distribués en bureaux de loterie, dont un certain nombre sont des « estancos » (buralistes). 

•• Plus de 100 points partenaires sont déjà en cours d’agrément auprès de la Banque d’Espagne et aussi de la Banque de France.

En 2021, les services Nickel seront distribués dans tout le pays, y compris aux îles Canaries. Nickel se fixe l’objectif d’atteindre 700 000 comptes ouverts et 3 000 points de vente d’ici 2024 sur le territoire espagnol. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Compte Nickel des buralistes : lancement imminent en Espagne   ,
27 Juin 2020 | Profession
 

MFTEL vient de prévenir ses buralistes-partenaires que le programme Transcash est suspendu (voir 26 mai 2017).

Cela concerne les opérations de chargement ainsi que l’utilisation des cartes.

Dans le message de MFTEL il est indiqué que « l’émetteur de cartes Transcash Mastercard l’a informé faire l’objet d’un audit de l’Autorité de Régulation sur l’ensemble des programmes qu’il exploite. Transcash n’étant pas la cause de l’audit qui pourrait durer quelques jours.  Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : indisponibilité (provisoire) du service Transcash  
26 Juin 2020 | Observatoire
 

BNP Paribas doit lancer, cet automne, une carte biométrique en France : soit un outil qui utilise l’empreinte digitale au lieu du code confidentiel pour fonctionner, selon Le Parisien / Aujourd’hui en France

Le réseau bancaire sera le premier en France à déployer cette innovation technologique à grande échelle.

•• L’idée d’une carte bancaire biométrique est développée depuis quelques années à travers le monde « mais pour le moment, aucun projet n’a donné lieu à une commercialisation de masse auprès du grand public » souligne, auprès du Parisien, Jean-Marie Dragon, responsable monétique et paiements innovants chez BNP Paribas. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Carte de paiement biométrique : lancement national pour BNP Paribas à la rentrée  
22 Juin 2020 | Profession
 

À l’instar d’autres collègues à travers la France, un buraliste de Confolens (Charente) a reçu une facture du gestionnaire des cartes bancaires Up Cohésia – destinées aux migrants et chargées par l’Office français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) – réclamant 3 % par transaction. 

Comme d’autres, la chambre syndicale des buralistes de Charente a fait remonter le fait à la Confédération.

•• Notre buraliste charentais avait pensé à une arnaque, trouvant bizarre qu’une société, avec laquelle il n’avait jamais contracté, veuille lui facturer 3 % sur chacune des transactions. Soit 153,28 euros pour 4 014,63 euros d’opérations. Ces transactions avaient toutes été effectuées par des migrants hébergés à Confolens.

« Auparavant, ils recevaient du liquide. 200 euros par mois. Au début de l’année, les migrants ont reçu une carte Cohésia. Le groupe Up, qui la gère, la présente comme la déclinaison dématérialisée du chèque-service, une solution qui permet de simplifier la gestion et l’utilisation de leur argent tout en sécurisant ces aides versées par les financeurs publics » précise La Charente Libre.

Et qui permet aussi l’utilisation des « montants attribués » à travers un réseau de commerces de proximité. Sauf que le réseau des buralistes et la Confédération n’ ont jamais été avisés.

•• Ce qui avait fait tousser aussi notre buraliste, c’est le taux pratiqué : « 3 %, c’est dix fois plus que les commissions sur les cartes bancaires ! » (de 0,25 à 0,35 % sur les transactions).

D’emblée, il a choisi de ne pas régler la douloureuse et d’alerter le président de la chambre syndicale départementale de Charente, Alain Lagarde. « Il n’est pas le seul dans ce cas » confirme ce dernier au quotidien régional  :  « j’ai fait remonter l’info à la Confédération parce que c’est inconcevable. » Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Buralistes : les factures salées d’Up Cohésia … et la prompte réaction de la Confédération   ,
12 Sep 2018 | Profession
 

Le type d’escroquerie ne date pas d’hier (voir Lmdt des 26 août 2017 et 21 octobre 2016).

Mais Sylvain Hodicq (président de la chambre syndicale des buralistes du Calaisis et membre du Conseil d’administration de la Confédération) lance l’alerte sur un nouveau mode d’arnaque : le mail. 

« J’en ai vu plusieurs fois dans mon établissement ces derniers mois. Ce sont des gens qui reçoivent des emails d’amis bloqués quelque part et ces derniers leur demandent de leur envoyer de l’argent » détaille Sylvain Hodicq dans Nord Littoral du 11 septembre. Sauf que ladresse mail des amis enquestion a été piratée. Lire la suite »