Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
17 Mai 2024 | Trafic
 

Enquêtant sur un trafic de tabac, les policiers ont interpellé un habitant de Lozinghem (agglomération de Béthune) qui – en un an – a vendu entre 4 500 et 5 000 seaux de tabac de contrebande, réalisant un bénéfice de près de 30 000 euros.

Informés fin février de l’existence de ce trafic, les policiers ont fini par tomber sur l’homme qu’ils suspectaient d’être en train de vendre des seaux de tabac à la sauvette, ce mardi 14 mai, selon La Voix du Nord. En perquisitionnant au domicile du jeune homme de 22 ans, les policiers ont trouvé 28 seaux de tabac et la somme de 2 600 euros en petites coupures.

En garde à vue, il a reconnu avoir vendu une grande quantité de seaux de tabac achetés au Luxembourg. Il sera jugé en Comparution sur Reconnaissance préalable de Culpabilité pour acquisition, vente, détention frauduleuse de tabac, exécution de travail dissimulé. (Voir aussi 1er mars et 23 janvier)

15 Avr 2024 | Trafic
 

Deux hommes ont été interpellés, ce 7 avril, par la Bac (Brigade anticriminalité) à Laval (Mayenne), lors dun contrôle routier. Ils transportaient 43 kilos de tabac à rouler et 61 cartouches de cigarettes.

Peu après 23 heures, ils ont procédé au contrôle d’une voiture immatriculée en Roumanie. Le conducteur, un homme de nationalité roumaine et âgé de 25 ans, ne détenait pas de permis de conduire. Il circulait en compagnie d’un ami âgé de 43 ans et de nationalité syrienne. Lire la suite »

15 Avr 2024 | Trafic
 

En septembre dernier, un contrôle au péage de lA1 (près dArras, Pas-de-Calais) avait permis aux douaniers de mettre la main sur une grosse cargaison de tabac à rouler (près d1,5 tonne). Le conducteur du fourgon qui transportait la marchandise depuis le Luxembourg comparaissait, ce mardi 9 avril, devant le tribunal dArras pour contrebande.

« LAnglais qui ma demandé de transporter les palettes ma dit que c’était du café » a assuré le mis en cause à la barre du tribunal selon La Voix du Nord. Un commanditaire dont il n’avait que le prénom et le numéro de téléphone et qui lui avait transmis les coordonnées d’un tiers à contacter, une fois arrivé à destination.

Le transporteur belge d’origine roumaine avait accepté d’acheminer la marchandise du Luxembourg jusqu’à Méricourt, dans le bassin minier (près de Lens). Un trajet qui aurait dû lui rapporter 700 euros … s’il n’avait pas été contrôlé.

En inspectant le contenu de son fourgon, les douaniers ont découvert dans les 48 cartons qui ne portaient pas de dénomination commerciale, non pas du café mais du tabac à rouler. Soit 1,4 tonne en tout. Une marchandise dont il n’avait aucun document justificatif d’origine … mais qui était tracé par une balise.

Reconnu coupable dimportation en contrebande, le transporteur de 36 ans a été condamné à 10 mois de prison avec sursis. Il devra payer une amende douanière de 688 637 euros. (Voir aussi 1er mars et 23 janvier).

 Commentaires fermés sur De retour du Luxembourg : prison avec sursis mais grosse amende pour un chargement de 1,5 tonne de tabac à rouler pour Lens  ,
12 Avr 2024 | Trafic
 

Samedi 6 avril au matin, les agents de la police municipale de Périgueux, en Dordogne, ont surpris un habitant dune vingtaine dannées en train de vendre des paquets de tabac à rouler importés illégalement dEspagne dans un parc.

Il a été contrôlé en possession d’une petite dizaine de paquets de tabac à rouler et de produits stupéfiants. Lors des perquisitions menées à son domicile, les policiers de la Brigade de Sureté urbaine (BSU) de Périgueux ont trouvé une quarantaine de paquets de tabac à rouler et mis la main sur un pot rempli de résine d’herbe et de résine de cannabis selon Sud-Ouest. Lire la suite »

 Commentaires fermés sur Périgueux : la police municipale surprend un trafiquant de tabac à rouler  ,
30 Mar 2024 | Trafic
 

Une double intervention peu commune pour la police paloise … Ce 24 mars dans l’après-midi, un homme est appréhendé à proximité d’un centre commercial. La Brigade anticriminalité remarque qu’il propose des paquets de cigarettes à la vente aux passants.

Ce Palois de 37 ans a pourtant déjà été « coincé » … deux jours plus tôt pour les mêmes faits au même endroit. Une amende douanière lui avait été fixée et sa cargaison de cigarettes saisie. Rebelote donc le 24 mars où le revendeur est contrôlé avec 43 paquets de cigarettes et 18 paquets de tabac à rouler, selon Sud-Ouest.

Conduit au commissariat, il a fait l’objet de poursuites pénales pour contrebande de cigarettes et blanchiment. En plus de son tabac, il était en effet en possession de 6 000 euros  en liquide. Il sera jugé en juin. (Voir aussi 12 juin 2023).

26 Fév 2024 | Trafic
 

Ce 20 février, ce nest pas un gros bonnet du trafic de tabac qui était jugé par le tribunal de Béthune, mais une « simple » revendeuse à la sauvette de tabac, âgée de 24 ans résidant à Haillicourt (18 kilomètres de Lens).

Elle a été interpellée à Auchel (11 kilomètres d’Haillicourt), le 31 août dernier, quand le proviseur du lycée a appelé la police, persuadé qu’une femme vendait de la drogue à la sortie de l’établissement sous un abribus. Les policiers n’ont pas trouvé de drogue sur elle mais 590 euros en petites coupures provenant, a aussitôt admis la mise en cause, de la vente de tabac à la sauvette. Pour boucler les fins de mois difficiles avait-elle expliqué. Lire la suite »

18 Fév 2024 | Trafic
 

Une jeune femme de 33 ans a appelé la gendarmerie afin de signaler le vol de son portefeuille, ce 9 février à Sainte-Colombe-la-Commanderie (à 20 kilomètres d’Évreux). Lenquête a en fait révélé quelle faisait de la contrebande de tabac, rapporte Paris Normandie.

Selon la version de la plaignante, les faits se sont déroulés à la sortie d’une boulangerie et elle met en cause un homme parti au volant d’une voiture avec une femme.

De là, le Peloton de Surveillance et d’Intervention de la gendarmerie de Bernay (Psig) se met en surveillance à un rond-point et interpelle l’automobiliste, 30 minutes plus tard. Le conducteur dit alors qu’il n’a pas volé de portefeuille, mais qu’il avait, en fait, rendez-vous pour une transaction de cigarettes, qu’il a chargé la marchandise et est parti sans payer la jeune femme. Lire la suite »

18 Fév 2024 | Trafic
 

Trois hommes ont été jugés par le tribunal d’Amiens, ce 13 février, pour avoir participé à un trafic de tabac, importé depuis le Luxembourg.

Le dossier débute le 22 février 2023, lorsque des agents des Douanes repèrent un fourgon blanc devant un domicile à Abbeville (Somme). Un homme en descend et se met à vider des cartons. Les Douanes passent alors à l’action : au total 22 kilos de tabac, principalement en pots, sont saisis, rapporte France Bleu Picardie.

En audition, cet homme, âgé de 38 ans, qui habite sur le lieu de livraison, reconnait avoir passé une commande sur les réseaux sociaux pour lui et pour des proches. « On finit le mois tout juste », se justifie-t-il à la barre du tribunal. Il est le seul des trois prévenus à être présent à l’audience. Lire la suite »

15 Fév 2024 | Trafic
 

Alors quil réalisait un contrôle des véhicules sur la route départementale 3 à Sainte-Ménehould (aux portes de la Marne), les gendarmes ont intercepté, ce 11 février, un conducteur âgé dune vingtaine dannées, originaire de la Sarthe.

Après un séjour au Luxembourg, le jeune homme revenait en France avec, dans son coffre, quelque 10,6 kilos à rouler en pot et 2 000 cigarettes en paquet.

Placé en garde à vue, le Sarthois en est ressorti dans la journée avec une convocation sur Reconnaissance préalable de Culpabilité, devant le tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne pour le 7 juin prochain. (Voir 31 janvier 2024, 29 septembre 2023)

12 Fév 2024 | Trafic
 

Il est environ 21 heures ce 6 février, quand un équipage de la BAC (Brigade anticriminalité) de Dieppe est intrigué par une voiture stationnée sur un parking dans le quartier de Janval à Dieppe (Seine-Maritime). Deux femmes sont à l’intérieur. La portière est ouverte, côté passager …

Les policiers viennent au contact. Ils constatent que 3 seaux de 250 grammes de tabac en vrac se trouvent au pied de la passagère. 4 récipients identiques sont posés sur la banquette arrière. L’étiquetage indique que la marchandise vient du Luxembourg, selon Paris Normandie. Elles sont interrogées sur la provenance des pots, mais leurs réponses sont contradictoires. Lire la suite »