Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Avr 2015 | Pression normative
 

arêtes-de-poissonLa député PS Michèle Delaunay ne pouvait pas tout obtenir de son plan « anti-tabac » à caractère radical : c’est elle qui a défendu l’amendement imposant la présentation d’une pièce d’identité pour tout acheteur de tabac (voir Lmdt du 3 avril). Elle a essuyé, coup sur coup, plusieurs répliques.

• De la part de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, en pleine séance de l’Assemblée nationale, le 10 avril, qui a refusé l’action de groupe aux préjudices causés par la consommation de substances psychoactives addictives (en clair, le tabac / voir Lmdt du 13 avril). Visiblement, « l’arête » a du mal à passer pour Michèle Delaunay, qui relance, sur son blog, « l’urgente nécessité d’une class action à la Française » avec l’augmentation du prix et l’harmonisation des prix au niveau européen.

• De par les réactions suscitées après son rappel à l’ordre sur « le respect de la loi Evin dans les films français ». Critiquée par le site « Boulevard Voltaire », puis par le site « Nous sommes 13 millions de fumeurs », rappelant le côté « quasi totalitaire » de sa démarche (en lien). Et jusqu’au réalisateur Jean-Pierre Mocky « qui a déversé un flot d’injures dans son téléphone ».

« Pas la peine d’en faire tout un cinéma » rebondit-t-elle. « Art devrait faire bon ménage avec responsabilité. Et information avec exactitude des faits » ajoute-elle, en glissant rapidement sur la liberté que suppose la création artistique. Non sans avoir insinué selon son « habituelle rhétorique » un peu surannée : « le tabac est devenu aujourd’hui une sorte de star du cinéma français, star au demeurant très lucrative. S’agit-il d’un vent commun d’inspiration, comme en ont, en ce moment , les députés qui rédigent des séries d’amendements identiques pour contrer les mesures de lutte contre le tabagisme ? ».