Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
3 Mai 2016 | Pression normative
 

Colloque Respaad jmst 1Comme chaque année, la « Journée mondiale sans Tabac » du 31 mai sera précédée, à Paris, d’un colloque organisé par la Direction générale de la Santé et le Respadd / Réseau de prévention des addictions (voir Lmdt des 22 mai et 30 avril 2015 ainsi que des 28 et 26 mai 2013). Sous l’intitulé (générique) « Tous mobilisés contre le tabac », la rencontre se détache en apparence, de la thématique prioritaire « paquet neutre » de la Journée mondiale sans Tabac 2016 telle que profilée par l’OMS (voir Lmdt des 25 avril et 18 février). Elle est placée, plus généralement, sous l’égide du Plan national du Réduction 2014-2019. Donc …

•• Le colloque, organisé le vendredi 27 mai au ministère de la Santé, démarre par « Génération sans tabac ». Caroline Drouin (la juriste ayant travaillé sur le paquet neutre à la DGS) présentant d’emblée « comment la Loi de modernisation du système de santé contribue à dénormaliser le tabac ».

Les interventions suivantes sont consacrées à la prévention auprès des jeunes :
. « Prévenir l’usage du tabac dès l’école primaire : évaluation de l’action Tababerk »;
. « Prévention du tabagisme en milieu scolaire » ;
. « Guide tabac & Jeunes : un outil d’aide à la pratique ».

Puis le colloque traite de « l’implication des professionnels de santé dans l’accompagnement de l’arrêt du tabac des patients ».

•• L’après-midi se concentre sur « Moi(s) sans tabac : un collectif national et territorial ». Ce projet, inspiré d’un dispositif anglais mis en oeuvre annuellement depuis 2012, consiste à inciter et à accompagner, via des actions de communication et de prévention de proximité, tous les fumeurs dans une démarche d’arrêt du tabac sur 28 jours. Il serait programmé en deux temps sur octobre (sensibilisation) et novembre (actions opérationnelles) prochains.

Les partenaires de cette manifestation : la Midelca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) dont la présidente Danièle Jourdain-Méninger assurera les conclusions ; l’INCa (Institut national contre le cancer) ; l’Agence régionale de santé Ile-de-France ; l’Alliance contre le Tabac de Michèle Delaunay  ; le Comité national contre le Tabagisme et Droits des non Fumeurs. Mais les grands ténors de ces dernières associations anti-tabac n’apparaissent pas parmi les intervenants. Cela ne les empêchera pas de s’exprimer, comme on s’en doute.