Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Juin 2013 | International
 

A partir de ce dimanche, les prix du tabac vont augmenter en Espagne. Normalement, de l’ordre de 15 centimes par paquet de cigarettes. Mais l’on sait qu’outre-Pyrénées, les prix n’augmentent pas le même jour, ni de façon uniforme. On s’attend aussi à de fortes hausses du tabac à rouler.

Ceci, suite à de nouvelles hausses fiscales à effet immédiat, décidées à Madrid ce vendredi. Elles n’épargnent personne : des entreprises aux consommateurs d’alcool, sans oublier de nouvelles taxes environnementales (ex : sur les fluides de systèmes d’air conditionné). Pour le tabac, elles avaient déjà fait l’objet des traditionnels effets d’annonce (voir Lemondedutabac des 13 et 22 mai).

Cette nouvelle hausse de prix est provoquée par le quatrième aménagement de la fiscalité tabac en un an et demi : les précédents remontant à fin 2011, juin 2012, septembre 2012. Le gouvernement en attend 366 millions d’euros de recettes supplémentaires avant la fin de l’année et 600 millions pour 2014.

Ces objectifs de recettes laissent sceptiques les commentateurs qui les attribuent plutôt à des « signaux » adressés aux créanciers de Bruxelles. Le marché  est en  perte de vitesse en Espagne, la contrebande s’y développant à vitesse vertigineuse (voir Lemondedutabac du 29 décembre). Par exemple, sur le seul mois de mars dernier, les livraisons aux estanqueros ont brutalement décroché : – 16,8 % en volume (- 27,3% sur le segment des cigarettes …).

A titre d’anticipation, Altadis (groupe Imperial Tobacco) a récemment annoncé une restructuration se traduisant par une diminution d’effectifs de 10% (voir Lemondedutabac du 5 juin).