Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Août 2021 | International, Profession
 

Suite du feuilleton boursier de l’été, dans un contexte où se mêlent besoin d’investissement stratégique (« au-delà de la nicotine ») pour Philippe Morris International et polémiques stériles lancées par certaines associations … sur fond également de sous-évaluation boursière d’un certain nombre d’entreprises britanniques (voir 17 et 11 août, 9 juillet).

Philip Morris a annoncé, ce 19 août, qu’il est encore monté au capital du fabricant britannique d’inhalateurs médicaux Vectura, dont il détient désormais 29,1% et sur lequel il a lancé une offre de rachat toujours en cours.

Philip Morris, qui avait annoncé la veille avoir acquis 22,6 % de la société, explique dans un communiqué avoir acheté ce supplément d’actions, encore sur le marché, au prix de 165 pence (voir 19 août). Il précise qu’il compte s’arrêter là et ne pas vouloir accroître, pour l’heure, sa participation par ce biais.

165 pence est en effet le prix déjà proposé dans le cadre de son offre officielle de rachat qui court pour l’instant jusqu’au 15 septembre.