Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Août 2021 | Profession
 

Problèmes pour certains buralistes implantés dans des centres commerciaux, dont l’accès est soumis au pass sanitaire s’ils dépassent les 20 000 mètres carrés.

Ainsi, un buraliste du centre commercial de La Part Dieu à Lyon a vu brutalement baissé la fréquentation de son établissement. En cause notamment : la fermeture de certains accès au centre commercial.

« La crise du Covid a déjà fait des dégâts mais là c’est la catastrophe » explique-t-il au Progrès. « Avant la crise sanitaire, on avait environ 1 000 clients par jour. Lors de la réouverture du centre au printemps, la fréquentation avait déjà été divisée par deux mais on bossait. »

Lundi dernier, premier jour de mise en place du pass sanitaire à la Part Dieu, le buraliste n’a compté qu’environ 200 clients dans la journée. « On travaille pour rien, on a des loyers importants à payer, des cotisations au RSI, des salaires à verser mais l’argent ne rentre pas. Sans oublier les aides qui prennent fin le mois prochain ».