Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
8 Nov 2021 | Trafic
 

Les gros moyens pour donner un coup de pied dans la fourmilière : 110 policiers mobilisés …

Ce mercredi 3 novembre, vers 15 heures,  la préfecture du Rhône a organisé une large opération sur la place Gabriel-Péri de Lyon pour interpeller en flagrant délit les trafiquants et revendeurs de tabac, habitués des lieux.

Avec le concours de la Douane, des CRS, de la Police aux Frontières  et de la Brigade des stupéfiants.  Soit une nouvelle opération coordonnée, comme il en existe de plus en plus sur cette zone (voir 23 octobre, 12 août et 10 mars).

•• Bilan : au total, 116 personnes contrôlées en moins de deux heures et 20 suspects interpellés.

Quatre suspects ont été placés en garde à vue pour vente à la sauvette de cigarettes de contrebande. Ce sont, en effet, ces dernières qui ont constitué le gros de ce qui a été saisi par les forces de l’ordre. Un autre suspect, contrôlé en possession d’une arme, a été également placé en garde à vue.

Au total, dix personnes ont été interpellées en procédure accélérée pour trafic de cigarette ou de stupéfiants. Elles devaient être présentées en comparution immédiate.

•• Julien Perroudon, secrétaire général adjoint de la préfecture du Rhône, était présent sur la place Gabriel-Péri pour répondre aux médias : « chaque fois qu’on vient ici, on gêne, on enraye. On en fera jusqu’à que la situation devienne acceptable pour les riverains. Cette opération ponctuelle sert à faire comprendre aux délinquants qu’ils ne sont pas les bienvenus. Il y en a tout un tas de prévues. Mais outre celles-ci, on a une présence policière sur place. En 2021, on a réalisé 4 000 contrôles et 900 interpellations. »