Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
12 Août 2021 | Profession
 

La police nationale a inauguré les opérations de contrôles pédagogiques et informatifs des pass sanitaires : par exemple, dès ce mardi 10 août dans un bar-tabac-presse à Belfort. Sans verbalisation pour le moment (voir 11, 10 et 9 août).

Trois policiers nationaux du GSP (Groupe de Sécurité de Proximité) ont contrôlé un sexagénaire qui se tenait au comptoir du bar. À l’invitation des fonctionnaires, il leur a présenté un certificat papier de vaccination, qu’il avait plié dans son portefeuille.

À un mètre de lui, un autre consommateur a présenté le QR Code de son pass sanitaire enregistré dans son téléphone. Un consommateur qui était sorti fumer a lui aussi été contrôlé.

« Il s’agit de faire de l’information et de la pédagogie. La verbalisation systématique interviendra dans quelques jours. Pour le moment, nous ne verbalisons que les récalcitrants » résume, dans L’Est Républicain, le commandant divisionnaire Bertrand Branger, directeur départemental adjoint de la sécurité publique de la circonscription de police. Dans les prochains jours, nous mènerons trois contrôles quotidiens minimum sur la circonscription de police et tant que cela sera    nécessaire. »

Ces contrôles visaient à rappeler que les cafetiers et restaurateurs peuvent appeler la police par le 17 en cas d‘incident avec un client dépourvu de pass ou qui refuserait de quitter leur commerce.