Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Nov 2016 | International, Profession
 

BAT GloC’est au Japon que se joue véritablement la bataille des lancements ou tests des produits de nouvelle génération.

L’iQOS de Philip Morris International semble y jouir d’un lancement réussi (voir Lmdt du 26 juillet). La nouvelle Ploom de JTI y sera déployée, au plan national, l’année prochaine (voir Lmdt du 5 octobre).

Et alors que l’on sait que BAT a des ambitions également sur ce segment de marché (voir Lmdt du 6 janvier) – en plus de ses cigarettes électroniques (voir Lmdt du 21 septembre et 4 août) -, on vient d’apprendre l’arrivée de « glo » … toujours au Japon.

•• L’annonce remonte au mardi 8 novembre. Jour ou British American Tobacco a communiqué sur le lancement de glo, un produit avec lequel le tabac est chauffé, présenté comme « une révolution de par sa simplicité » et apportant une expérience encore inconnue. L’équivalent d’une cigarette mais avec potentiellement moins de risques puisque le tabac est chauffé et non brûlé.

•• Conçu au Royaume-Uni, glo est le fruit d’un travail de recherche collectif associant plus de 100 experts sur cinq continents : des scientifiques, des ingénieurs, des designers, des toxicologues et autres experts du tabac.

Pour Kingsley Wheaton (Managing Director of Next Generations Products chez BAT / voir Lmdt du 20 novembre 2015) : « BAT a investi l’équivalent de 900 millions d’euros, ces cinq dernières années, dans le développement de produits de nouvelle génération ».

•• L’appareil, présenté comme très simple d’usage, utilise des « Kent Neosticks » de tabac qui seront ainsi uniquement chauffés : pas de cendres, moins d’odeurs sur les mains, les cheveux, les vêtements et dans l’entourage. Un argument sur lequel est hyper-sensible l’opinion publique nippone.

L’ensemble pourra être disponible sur le marché japonais en décembre.