Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Jan 2016 | International
 

Voke BATOn parle beaucoup dans la presse spécialisée britannique, ces dernières heures, du feu vert donné par les autorités de régulation britannique à l’inhalateur à nicotine Voke de British American Tobacco (voir Lmdt du 27 août 2015).

En effet, cette autorisation du MHRA (Medicines and Healthcare Products Regulotary Agency), remontant à la fin de l’année, a permis à l’entité gérant le système de santé britannique (le NHS / National Health Service) d’annoncer qu’il remboursera le produit au même titre que tous les autres substituts nicotiniques en vente au Royaume-Uni.

Il est vrai que le MHRA a une politique active d’agrément – selon des standards de sécurité, qualité et efficacité – de tous les appareils contenant de la nicotine, parmi lesquels les cigarettes électroniques. Ceci dans une optique de sevrage par rapport au tabac et dans un contexte politique favorable (voir Lmdt du 24 décembre), s’appuyant sur une récente étude du Public Health England (voir Lmdt des 20 et 21 août).

À Londres, BAT a annoncé qu’il travaillait désormais sur la commercialisation du « e-Voke ».

Rappelons qu’en France, BAT est en pleine campagne de commercialisation de sa cigarette électronique Vype (voir Lmdt des 11, 18 et 20 décembre).