Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
7 Juil 2014 | Pression normative
 

Pauline DelpechLa conseillère de Paris (EELV), Pauline Delpech – en pointe dans la dénonciation des fabricants de tabac – ne souhaite pas interdire « systématiquement » de fumer. Dans une interview à Direct Matin, de ce lundi 7 juillet, elle explique pourquoi elle ne suit pas Anne Hidalgo dans son projet d’expérimenter un parc non-fumeur dans Paris (voir Lemondedutabac de ce matin) et remonte à la charge contre les fabricants (voir Lemondedutabac des 23 et 1er juin). 

« Je me méfie de ce qui est trop punitif, de ce qui retire tout esprit de responsabilité. Il est temps d’arrêter d’interdire. Sur des dossiers comme celui du tabagisme, plus de démocratie participative est indispensable. Il faut savoir laisser vivre les gens et s’attaquer à la cause, en appliquant le principe « pollueur-payeur » aux cigarettiers, et à eux seuls.

« Les fumeurs existent, qu’on le veuille ou non. Dès lors, il faut imaginer des environnements adaptés à chacun. Pourquoi pas des zones fumeurs et des zones non fumeurs dans ces jardins publics ? Mais plus fondamentalement, il faut changer de logiciel. Changer de logiciel, cela signifie qu’il faut ficher la paix aux fumeurs et aux buralistes, et s’attaquer exclusivement à la racine du mal que sont les cigarettiers ».

D’ailleurs, le groupe de travail « anti-tabac » ou « contre l’ingérence de l’industrie du tabac », dont le rapport a été présenté il y a une dizaine de jours (voir Lemondedutabac du 27 juin) – et dont Pauline Delpech est membre – s’apprêterait à faire de nouvelles propositions à l’attention de Marisol Touraine. Vendredi 11 juillet, exactement.