Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
3 Août 2022 | L'essentiel, Trafic
 

Nous connaissons déjà les chiffres-records du marché parallèle en France pour 2021, tel qu’il ressort du dernier rapport KPMG : soit 35,4 % de cigarettes consommées ne venant pas du réseau officiel des buralistes (voir 23 et 29 juin).

On sait aussi que la singularité du marché parallèle français consiste dans le poids écrasant qu’y occupe désormais la contrefaçon … une estimation établie à 7,9 milliards de cigarettes (voir 7 juillet). Un tel niveau porte donc la France sur la plus haute marche de la contrebande-contrefaçon de cigarettes en Europe.

Précisions : la contrebande correspond à des cigarettes authentiques revendues dans des conditions illégales, alors que la contrefaçon correspond à des imitations, des cigarettes fabriquées dans des usines clandestines. Il y a aussi les illicit-whites (ou marques blanches), soit des cigarettes authentiques mais qui ne sont pas homologuées sur le marché concerné et y sont donc écoulées illégalement.

Voici donc le classement des niveaux de contrebande et de contrefaçon entre différents marchés européens tels qu’ils ressortent du dernier rapport KPMG. La France est vraiment loin devant …

1• FRANCE. 6,5 milliards de cigarettes de contrebande ; 7,9 milliards de cigarettes de contrefaçon ; 700 millions de illicit whites : soit 15,1 milliards de cigarettes (+3,4 milliards par rapport à 2020).

À noter : on ne compte pas ici les achats frontaliers de particuliers – dans les quantités légales ou pas – lesquels sont estimés pour la France à 3,1 milliards de cigarettes …

2• GRÈCE. 400 millions de cigarettes de contrebande ; 1,7 milliard de cigarettes de contrefaçon ; 1,2 milliard d’illicit whites : soit 3,3 milliards de cigarettes (+300 millions par rapport à 2020).

3• PAYS-BAS. 1,9 milliard de cigarettes de contrebande ; 100 millions de cigarettes de contrefaçon ; 100 millions d’illicit whites : soit 2,1 milliards de cigarettes (+1,5 milliard par rapport à 2020).

4• ROUMANIE. 200 millions de cigarettes de contrebande ; 300 millions de cigarettes de contrefaçon ; 1,6 milliard d’illicit whites : soit 2,1 milliards de cigarettes (même niveau qu’en 2020).

5• POLOGNE. 300 millions de cigarettes de contrebande ; 300 millions de cigarettes de contrefaçon ; 1,4 milliard d’illicit whites : soit 2 milliards de cigarettes (-1,4 milliard par rapport à 2020).

6• ALLEMAGNE. 1,1 milliard de cigarettes de contrebande ; 300 millions de cigarettes de contrefaçon ; 300 millions d’illicit whites : soit 1,7 milliard de cigarettes (-1,9 milliard de cigarettes par rapport à 2020).

7• ESPAGNE. 400 millions de cigarettes de contrebande ; 300 millions de cigarettes de contrefaçon ; 700 millions d’illicit whites : soit 1,4 milliard de cigarettes (-300 millions de cigarettes par rapport à 2020).

8• ITALIE. 600 millions de cigarettes de contrebande ; 500 millions de cigarettes de contrefaçon ; 300 millions d’illicit whites : soit 1,4 milliard de cigarettes (-800 millions de cigarettes par rapport à 2020 .