Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
23 Juin 2022 | L'essentiel, Trafic
 

Les chiffres du dernier rapport KPMG sur le « marché parallèle » du tabac (c’est-à-dire la part de la consommation de cigarettes qui ne provient pas du réseau officiel des buralistes) viennent d’être publiés.

Il en ressort que pour la France ce marché parallèle est estimé, en 2021, à 35,4 % de la consommation de cigarettes. Soit une nette progression par rapport à 2020 où il était à 30,4 % (voir ce jour).

Ce marché parallèle se décomposant entre :

achats frontaliers (dans le respect ou non des limites autorisées) : 6 %
produits de contrebande : 14 %
produits de contrefaçon (fabriqués dans des usines clandestines) : 15,4 %.