Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Oct 2014 | Profession
 

CigaresSuite à l’adoption, hier, de l’amendement de la députée PS Michèle Delaunay  demandant à aligner la fiscalité des cigares et cigarillos sur celle des cigarettes (voir Lmdt des 23 et 24 octobre), les réactions se multiplient.

Du côté de l’Association des Fournisseurs de Cigares en France (AFCF), on précise que les fabricants ont bien l’intention de continuer à livrer les débitants, même si la mesure était appliquée, mais que le marché s’effondrerait : « la conséquence immédiate serait la fin des ventes de cigares et cigarillos dans le réseau des buralistes français » est-il indiqué dans un communiqué  (voir Lmdt du 23 octobre).

Chez les buralistes, la réaction est vive. A titre d’exemple, Cyrille Geiger (élu syndical parisien et spécialiste du cigare) sur son blog : « ainsi donc, 25 élus de la République sont prêts à condamner quasi instantanément 1 000 civettes qui vivent de produits du cigare, leurs collaborateurs, l’ensemble de la filière cigares, mais aussi les pays producteurs comme Cuba, la République Dominicaine, le Honduras ou le Nicaragua qui sont tous des pays pauvres tirant leurs principales ressources des plants de tabac dédiés aux cigares ». (blog : Cyrille Geiger, Buraliste et élu).