Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
18 Nov 2021 | Observatoire
 

Ce 17 novembre, et après sept années de poursuites, la cour d’appel d’Aix-en-Provence a définitivement relaxé Sébastien Béguerie et Antonin Cohen, fondateurs de Kanavape (voir 8 octobre 2021).

Rappelons, au préalable, que les e-liquides au CBD sont autorisés dans le cadre de la nouvelle réglementation prévue pour la France et dont on attend toujours l’arrêté (voir 22 juillet 2021).

En 2014, la commercialisation du CBD entrait dans sa longue phase de vide juridique. L’e-cigarette imaginée par les entrepreneurs marseillais et baptisée « Kanavape » se retrouve alors dans le viseur de la justice. C’est le début d’une longue procédure (voir 16 septembre 2015, 12 septembre 2018, 23 novembre 2020).

Sébastien Béguerie, longtemps mis en cause, se réjouit aujourd’hui d’être enfin « reconnu comme un entrepreneur innovant et non comme un délinquant », a fait savoir son avocat Maître Xavier Pizarro. D’ailleurs, il fait savoir que la marque « Kanavape », celle par qui tout a commencé, sera bientôt de retour sur le marché.