Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Fév 2018 | Trafic
 

Il n’y a pas que les chemins montagnards de randonnée pour passer, en France, de grosses quantités de tabac moins cher venant d’Andorre (voir Lmdt des 18 février et 16 janvier 2018).

Il existe aussi la technique du « go-fast », ces véhicules fonçant à toute allure pour forcer, si nécessaire, les barrages douaniers ou de gendarmes (voir Lmdt des 24 octobre et 14 septembre 2017).

•• Le 14 février, les douaniers de Porta (Pyrénées-Orientales) prennent en chasse deux véhicules qui ont refusé d’obtempérer. L’un est vite rattrapé. Il faudra plus de temps pour bloquer l’autre … en Ariège.

On ignore les quantités saisies mais quatre personnes sont arrêtées : l’une est libérée sans charges ; une autre, en situation irrégulière, est envoyée directement au centre de rétention administrative de Perpignan.

•• Reste un couple habitant en banlieue toulousaine. Ils ont été jugés en comparution immédiate, le 16 février, pour contrebande de cigarettes :

• L’homme, 28 ans, déjà défavorablement connu de la justice, est notamment récidiviste en matière de trafic de tabac : il a été condamné à deux ans ferme, 10 000 euros d’amende et suspension du permis de conduire.

• La femme dont c’est la première comparution : dix mois ferme et 9 200 euros.

Tous deux avec mandat de dépôt.