Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Jan 2018 | Trafic
 

« L’hiver, dans la neige, il y a paradoxalement encore plus de passeurs de tabac à pied dans la montagne. Parce qu’à cette saison, les particuliers montent moins s’approvisionner en voiture. Les contrebandiers sont donc confrontés à plus de demande de la part des revendeurs ayant leurs habitudes dans les grandes villes du sud de la France » : voilà ce qu’un fonctionnaire de la Douane expliquait récemment au ministre Gérard Darmanin quand celui-ci visitait, accompagné de Philippe Coy, le dispositif douanier â la frontière franco-andorrane (voir Lmdt du 13 novembre 2017).

La preuve.

Ce dimanche 14 janvier vers midi, un trafiquant de cigarettes – revenant à pied par des chemins enneigés d’Andorre – a été sauvé du froid par les gendarmes de haute-montagne des Pyrénées-Orientales. Vêtu d’un simple blouson et d’un jean, chaussé de baskets, il a été retrouvé en état d’hypothermie et … complètement ivre avec son sac rempli de cartouches de cigarettes.

C’est un complice, l’attendant en contrebas et ne le voyant pas arriver, qui a alerté les gendarmes.

Le passeur, de 34 ans, était parti d’Andorre vers 5 heures du matin. On ignore s’il était à jeun au moment d’entamer son périple.