Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Oct 2017 | Trafic
 

Cela s’est passé la semaine dernière.

Manifestement habitué à s’approvisionner en Andorre, un habitant des Pyrénées-Orientales a forcé un barrage douanier, dans le hameau de Vèbre, alors qu’il transportait 19 cartouches de cigarettes. 

Après des explications alambiquées par rapport aux chefs d’inculpation (refus d’obtempérer aux sommations de s’arrêter, contrebande, mise en danger d’autrui …), le tribunal correctionnel de Foix l’a condamné en comparution immédiate, ce vendredi 20 octobre, à six mois de prison. Avec maintien en détention et une amende douanière de 1 300 euros.

•• Les agents de la Douane d’Ax-les-Thermes avaient choisi, ce soir-là, d’opérer au cœur du hameau, un lieu de contrôle moins habituel que la RN 20, elle-même. Le trafiquant, revenant du Pas-de-la-Case en direction de Toulouse, a expliqué n’avoir rien vu, « simplement une silhouette avec une torche (…) j’ai continué à rouler et je me suis arrêté quand j’ai vu une voiture me rattraper alors que mon pneu était crevé ». Précisons que l’agent, qui a manqué d’être renversé par la voiture du prévenu, était vêtu des équipements fluorescents obligatoires et que le véhicule des douanes avait son gyrophare allumé. Sans parler de l’éclairage public qui fonctionnait.

•• Mêmes explications vaseuses   sur la « marchandise ». Selon l’avocat, son client – conducteur du véhicule – avait déclaré seulement 2 cartouches, mais l’un de ses passagers avait reconnu en avoir acheté 17 … Passager qui n’aurait pas été entendu dans la procédure.

•• « Même s’il a été condamné par le passé, mon client n’a pas le profil d’un contrebandier » a plaidé l’avocat. En vain. Le jugement a suivi à la lettre les réquisitions du parquet et la demande de l’administration douanière.