Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Juin 2021 | Profession
 

Épisode numéro 43 de la revue de presse des témoignages sur la Transformation et le développement commercial des buralistes (voir 21 juin ainsi que 24 et 20 mai).

Un chantier colossal pour réhabiliter un débit de tabac et un café se dresse face à la gare de Montbéliard. Mi-août, les deux établissements réunis et transformés accueilleront un tabac-presse PMU, bar et restaurant : « La Tentation ».

••  « Ce dernier n’était pas prévu, nous pensions proposer une restauration rapide mais comme tout était à refaire et que nous ne voulions pas rafistoler, nous avons vu plus grand et plus beau » explique à L’Est Républicain la buraliste installée depuis six ans.

Avec le soutien de son mari et de toute sa famille, elle a racheté, en septembre 2020, le café attenant à son tabac-presse et tout le bâtiment classé : soit une surface de 620 mètres carrés incluant, aux étages, quatre appartements.

•• Au programme de ses travaux « pharaoniques », la rénovation du sol au plafond, la réfection des logements voués à la location, le ravalement de façade, la pose d’une verrière résistante aux rayons UV sur le restaurant qui a été construit en lieu et place d’une une ancienne cour intérieure en friche. « On a dû creuser les fondations à plus de dix mètres » relate-t-elle.

Dans une ambiance cosy (un mur en pierres apparentes végétalisé, un autre agrémenté d’une toile rétroéclairée représentant une forêt, des chaises anis et marron), 48 couverts seront servis. Sans compter une trentaine, en plus, dans l’espace snacking. Les plats seront traditionnels avec des produits frais, zéro gaspillage (« nous avons un partenariat avec la coopérative Cœur paysan ») et un chef-cuisinier réputé et ami de longue date s’installera aux fourneaux avec trois aides.

•• Plus qu’un espace commercial – doté d’une terrasse surélevée avec un accès PMR – « La Tentation » se veut un lieu de vie et de convivialité : « je souhaite que tous les habitants se sentent à l’aise ». Des services (transferts d’argent, services colis, paiement d’impôts) seront proposés. À terme, quinze emplois seront créés. La partie tabac a déjà rouvert ses portes.