Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Mai 2021 | Profession
 

Épisode numéro 42 de la revue de presse des témoignages sur la Transformation et le développement commercial des buralistes (voir 20 et 19 mai).

•• Après des années de travail, une clientèle fidèle, tous les voyants étaient au vert pour ce bar-tabac de Montbizot (1 794 habitants, 20 kilomètres du Mans). Jusqu’au moment où un certain Covid a fait son apparition.

« Nous avons pu résister parce que je suis installé depuis dix ans et propriétaire du fond et des murs. Si j’avais fermé, je perdais ma clientèle qui aurait pris des habitudes ailleurs, j’ai donc décidé de rester ouvert » déclare le buraliste au Maine Libre.

Pendant que le débit de boissons a été réduit à sa plus simple expression, la vente de tabac et jeux a été poursuivie avec en sus café et boissons sans alcool à emporter. Un rayon épicerie fine a vu le jour mi-décembre, offrant des produits locaux sarthois, mayençais et bretons, tout cela en circuit court. Il devrait s’étoffer dans les mois à venir.

La terrasse à l’arrière du bâtiment (voir photo) s’est entretemps sérieusement agrandie passant de 25 à 60 places avec un nouveau mobilier, en bordure du terrain de boules. Les enfants ne sont pas laissés de côté, puisqu’un trampoline géant, un but de football, un coffre à jouer et des pistolets à eau ont été mis à leur disposition.

•• Les portes d’un bar-tabac-presse à Aubigny-les-Clouzeaux (6 712 habitants, près de La Roche-sur-Yon) ont rouvert ce vendredi 21 mai après dix mois de fermeture.

Salariée dans un bar-tabac de La Roche-sur-Yon pendant treize ans, la nouvelle buraliste a trouvé que « cela pouvait être une belle occasion de s’installer, dans une petite commune où la proximité, le lien avec le client peut être plus facile » précise-t-elle dans Le Journal du Pays Yonnais.

Elle n’a obtenu les clés qu’en mars dernier et en en un mois et demi, elle a transformé le commerce et lui a redonné éclat et jeunesse, optant pour le blanc pour illuminer la salle du bar. Elle a aussi réaménagé entièrement la terrasse. Soit un espace extérieur dégagé qui fait face au pôle culturel et qui sera très vite prisé dans ce cœur de bourg.