Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
25 Mai 2021 | Profession
 

British American Tobacco vient d’être nommé « leader climatique 2021 » par le Financial Times, dans un classement européen, annonce un communiqué que nous reproduisons.

« FT Europe Climate Leaders 2021 récompense les 300 premières entreprises – parmi plus de 4 000 entreprises, à travers l’Europe – qui ont réalisé la plus forte réduction des émissions de gaz à effet de serre de base pour la période entre 2014 et 2019. BAT s’est fixé des objectifs climatiques ambitieux, notamment celui d’être neutre en carbone dans ses propres activités d’ici 2030.

•• Pour la seule année 2020, BAT a atteint une réduction de 30,9 % des émissions provenant de ses activités, contribuant ainsi à une réduction de 37,4 % par rapport à une base de référence de 2017. En mars de cette année, BAT a annoncé son ambition de devenir neutre en carbone sur l’ensemble de sa chaîne de valeur d’ici 2050, ce qui représente environ 90 % de son empreinte carbone totale.

La minimisation des impacts sur l’environnement, l’augmentation de la résilience au changement climatique et la protection des ressources naturelles dont dépend la société sont des éléments clés de la stratégie ESG (critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) de BAT.

En voici quelques exemples :
. améliorer l’efficacité énergétique des usines, par exemple en adoptant des équipements plus efficaces et à plus faible impact
. augmenter l’utilisation des énergies renouvelables par l’achat d’énergies renouvelables et par des projets de production d’énergie sur place
. optimiser la logistique et la flotte, par exemple en améliorant les performances des véhicules et le rendement énergétique.

•• Kingsley Wheaton, directeur du marketing chez BAT, déclare : « nous sommes très heureux d’être désignés par le Financial Times comme l’une des entreprises qui mènent la charge contre l’impact climatique. BAT est profondément engagé à être une entreprise responsable et à réduire son impact sur l’environnement.

« L’année dernière, nous avons dit que nous allions atteindre la neutralité carbone pour nos propres émissions d’ici 2030 et nous progressons bien vers cet objectif. En outre, compte tenu du défi mondial urgent que représente le changement climatique, nous nous sommes engagés, au début de cette année, à atteindre la neutralité carbone dans l’ensemble de notre chaîne de valeur d’ici 2050. Cette reconnaissance par le Financial Times est un signal positif qui montre que nous allons dans la bonne direction. »