Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Juil 2021 | Observatoire
 

Les clients pourront y retirer, dès le mois de septembre, leurs commandes e-commerce livrées par Colissimo et Chronopost, passées auprès des partenaires du réseau de points Pickup.

Ces box, ressemblant à des boites aux lettres avec des casiers hermétiques de plusieurs tailles, seront installées dans les trois formats de points de vente de Carrefour : hypers, markets et magasins de proximité, annonce LSA. Les deux entreprises testent cette solution depuis mars à Saint-Denis. 

•• Les utilisateurs y prélèvent leurs commandes livrées par Colissimo ou Chronopost, passées auprès de l’un des 10 000 e-commerçants partenaires de ce réseau de points Pickup, comme Vinted, Veepee, ou encore Showroomprivé. Ils peuvent récupérer les produits achetés sur la plateforme de vente en ligne de Carrefour (hors commandes drive).

Le groupe élargit donc, avec le déploiement de ces box, ses solutions de retrait e-commerce. Les clients peuvent aussi déposer des paquets, afin qu’ils soient livrés dans un autre relais colis, dans le cadre de l’offre Shop2Shop de Chronopost.

•• Les consignes automatiques sont positionnées, en fonction des points de vente, à l’intérieur du magasin près de l’entrée, dans la galerie marchande devant la boutique … Le but : que l’utilisateur puisse retirer son colis facilement et en toute autonomie.

Mais le déploiement de cette solution va aussi générer du trafic additionnel dans les magasins concernés. Carrefour ne manquera pas de mesurer si ces installations génèrent des ventes supplémentaires. Il testera peut-être plusieurs positions dans ses espaces de vente, afin de choisir celle qui stimule le plus l’achat d’impulsion de ces potentiels consommateurs, toujours selon LSA.

•• Ce déploiement est rapide et massif. La pandémie de Covid 19 a fortement accéléré l’e-commerce dans son ensemble (+8,5 % sur un an en 2020 selon la Fédération du e-commerce et de la Vente à Distance ) et la vente en ligne de produits de grande consommation en particulier (+42 %).

« Cette annonce témoigne de la complémentarité des services que Carrefour et Pickup peuvent proposer aux consommateurs. Grâce à notre maillage territorial, nous souhaitons être toujours plus proche de nos clients en leur donnant accès à des services qui facilitent leur quotidien » affirme Jean-Baptiste Prévoteau, directeur services marchands de Carrefour France dans un communiqué.

•• Ce type de consignes automatiques existent depuis de longues années en France : Amazon a commencé à installer ses premiers Amazon Lockers dans l’Hexagone en 2015. Aujourd’hui, le groupe en a déployé plusieurs centaines, listés en janvier 2021 par l’association Attac. Ces casiers sont notamment déployés chez ses partenaires distributeurs, comme les enseignes du groupe Casino, Monoprix en tête, mais également dans les centres commerciaux des groupes Klépierre et Unibail-Rodamco-Westfield.

Voir aussi 28 octobre 2016, 9 novembre et 16 décembre 2018.