Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
4 Déc 2023 | Trafic
 

Laffaire commence le 17 juin dernier, lorsque les douaniers de la Brigade de Surveillance intérieure de Saint-Étienne découvrent deux colis de paquets de cigarettes (4 kilos) lors dun contrôle de fret express.

Une semaine plus tard, une nouvelle saisie de près de 41 kilos de cigarettes est réalisée au domicile de la destinataire des deux premiers colis à Saint-Étienne. Selon le communiqué des services douaniers, l’enquête se poursuit. La jeune femme auditionnée confirme la réception par colis de près de … 111 kilos de cigarettes à son domicile. La réceptionniste était ensuite chargée de redistribuer ces colis à dautres intermédiaires. 

Elle a également expliqué s’être laissé entraîner dans ce réseau clandestin de revente de tabac alors que les premiers colis qui lui étaient adressés ne contenaient que des produits cosmétiques.

Ce mardi 28 novembre la prévenue a été jugée au tribunal judiciaire de Saint-Étienne. Elle a été condamnée à six mois d’emprisonnement avec sursis ainsi qu’à 9 000 euros d’amende pour les faits des 17 et 24 juin 2023, plus 25 000 euros d’amende pour les faits commis entre 7 novembre 2022 et le 22 juin 2023 (enquête du groupe tabac). (Voir aussi 5 et 9 octobre)