Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

FIVAPELa fédération  des professionnels  de la cigarette électronique (Fivape) aura dégainé en premier, après la présentation du Programme national de Réduction du Tabagisme imposant des restrictions sur l’utilisation de l’e-cigarette et sa publicité  (voir Lmdt de cejour). 

« C’est une décision aberrante, on ne comprend pas, la cigarette électronique est mise au même niveau que la cigarette », a réagi Arnaud Dumas de Rauly, son président. La publicité pour les cigarettes électroniques sera limitée, avant d’être interdite définitivement le 20 mai 2016, comme le prévoit la Directive  européenne. Sur les interdictions de « vapotage », le président dénonce à nouveau l’amalgame et parle de « contresens à la santé publique ».

« Punir la cigarette électronique, c’est punir la lutte contre le tabac », assène Rémi Parola, membre de la Fivape, qui assure que sur 16 millions de fumeurs en France , 2,5 millions utilisent régulièrement une cigarette électronique.