Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
21 Oct 2021 | Profession
 

Ce mardi 19 octobre, Dominique Cap, président de l’association des maires du Finistère (AMF 29), et Jean-Michel Guillou, président de la Fédération des buralistes du Finistère, ont signé une convention de partenariat sur les services publics via le Point Paiement de Proximité.

Depuis un an, il est en effet possible de régler les factures publiques (impôts, cantine, hôpital, …) chez un buraliste (voir aussi 17 octobre et 28 septembre). Nouveauté prévue au premier semestre 2022 : les factures privées (opérateurs téléphoniques, bailleurs sociaux, énergie). 192 bar-tabacs du département sont équipés.

•• Dominique Cap a souligné l’importance de cette convention car « pour de nombreuses communes, le bar-tabac est le dernier commerce du bourg ». Jean-Michel Guillou a salué « la prise de conscience des élus du caractère essentiel des bars-tabacs ». Selon Le Télégramme, Henri Le Pape, maire d’Argol, a ajouté : « les maires et les buralistes, ce sont ceux qui connaissent tout le monde dans leur commune ».

•• La signature a eu lieu à Argol (commune situé à l’entrée de la Presqu’ile du Crozon), et plus précisément au Barbata, repris en janvier 2020. La buraliste a pu le moderniser grâce au Fond de Transformation, mis en place par l’État et négocié par la Confédération, ainsi qu’au Pass commerce, aide de la Région et de la communauté de communes.

Aujourd’hui, elle propose de la presse, les jeux, un bar, du tabac, le paiement de proximité, de l’épicerie et des jouets. « Et il y a encore de la diversification prévue » souligne-t-elle.