Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
19 Août 2021 | Profession
 

Terrasse fermée, service au comptoir suspendu, rideau de fer quasi baissé … Les patrons d’un bar-tabac de Plouhinec (5 300 habitants, 18 kilomètres de Lorient) ont déployé les grands moyens pour marquer leur opposition au pass sanitaire, rapporte Le Télégramme (voir 15 et 9 août). 

À l’extérieur, un grand panneau annonce la couleur : « Non au pass ! Quel avenir voulez-vous pour vos enfants ? ». Sur un autre : « Apartheid au pays des droits de l’homme, liberté NON, égalité NON, fraternité, à nous de le montrer ».

•• « Il faut que l’on montre que l’on n’est pas content, on nous empêche de travailler. Vacciné, pas vacciné, on n’est pas de ce principe ! » commente la buraliste. « Chacun est libre de faire ce qu’il veut. On nous empêche de travailler correctement, c’est inadmissible. On ne comprend pas que les gens tolèrent cela » complète son époux.

•• « L’Umih nous transmet des règles que l’on doit appliquer mais on a ras le bol de ce système qui nous enterre et des autres commerces qui ne sont pas solidaires des autres, c’est contre nos principes ! Il aurait fallu que tous les restaurateurs disent non au niveau national, si tout le monde avait refusé ces règles, on n’en serait pas là » complète-t-il.

L’établissement continue néanmoins la vente de tabac, de presse ainsi que de boissons à emporter et le dépôt de pains, précise Le Télégramme.