Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
 

La politique anti-tabac de Nouvelle Zélande (5 millions d’habitants) est à tout le moins offensive. Nous avons été les premiers, ici, à présenter cette mesure qui consiste en l’interdiction définitive de vendre du tabac à toute personne née après 2004 (voir 19 avril, 9 et 12 décembre 2021).

On n’en connaît pas encore les modalités exactes (le texte devrait être adopté d’ici la fin 2022) mais cela devrait se traduire par l’impossibilité, dès 2023, pour les jeunes de 18 ans d’accéder au tabac. C’est la façon la plus radicale d’arriver à une « génération sans tabac ».

En même temps, le gouvernement souhaite « réduire significativement » le nombre de points de vente où l’on trouve du tabac pour mettre en place un réseau de « détaillants sélectionnés » (voir 25 avril).

Mais, par ailleurs, les autorités sont sur une ligne à la fois « très réglementaire » mais « relativement compréhensive » à l’égard du vapotage (voir 11 août 2020) et du tabac à chauffer (voir 18 août 2020) en reconnaissant officiellement que ces produits présentent « moins de risques pour la santé que le tabac ».