Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
4 Sep 2017 | Trafic
 

Le tabac déferlant d’Andorre vers la France ne passe pas seulement par les autocars (voir Lmdt du 11 mars 2017) … voire à dos d’homme (voir Lmdt du 5 août 2017).

Il y a aussi le passage en force à bord de bolides (voir Lmdt du 19 janvier 2016 et du 1er novembre 2015). Ainsi, on vient d’apprendre un autre cas, survenu fin août.

Tôt, ce matin-là, une équipe de la brigade de la Douane d’Ax-les-Thermes, en Haute-Ariège, a installé un barrage, bien visible, sur une portion de ligne droite de la RN 20. Il n’est pas 6 heures, quand un véhicule de forte cylindrée force le dispositif malgré les injonctions des agents. Les commissariats de Foix et de Pamiers ainsi que les brigades de gendarmerie de la zone se mobilisent immédiatement.

Un peu plus tard, le même véhicule force, à plus de 150 kilomètres/ heure, un deuxième barrage, de police, à la hauteur de Saint-Paul-de-Jarrat.

Mais les forces de l’ordre le poursuivent désormais. À l’approche de Pamiers, les trafiquants quittent la Nationale et s’engouffrent à toute allure dans une route secondaire.

Le conducteur perd vite le contrôle de son bolide qui s’immobilise en fâcheuse posture. Deux individus en sortent et s’enfuient à travers champs. L’un d’eux est rattrapé.

Dans la voiture, près de 500 cartouches dont la valeur à la revente autorise toutes les prises de risque.