Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Août 2021 | Trafic
 

« C’est une plaie », s’est effectivement plaint un magistrat en évoquant le développement du trafic de cigarettes dans l’agglomération nantaise (voir 6 juin, 30, 25 et 14 mai).

Le propos mérite d’être souligné venant d’un représentant de la magistrature.

C’est ainsi qu’ une patrouille de police a mis la main, ce dimanche 1er août vers 3h45, sur 1 500 cartouches de tabac de contrebande (on ignore encore s’il s’agit de contrefaçon). Des individus peu discrets étaient affairés sur un camion immatriculé à l’étranger et déchargeaient leur marchandise dans des box de Saint-Sébastien-sur-Loire.

Les deux hommes, âgés de 30 et 40 ans, originaires d’Arménie et d’Ukraine, ont été interpellés en flagrant délit. Un complice est parvenu à prendre la fuite.

Le parquet de Nantes a ouvert hier une information judiciaire pour « importation et détention en contrebande et en bande organisée de tabac manufacturé, association de malfaiteurs ». Des placements en détention provisoire ont été requis.