Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Août 2021 | Trafic
 

Même s’il n’y a pas beaucoup de vols avec le Maroc, en ce moment, les passagers du vol Marrakech-Dole ont ouvert leurs valises, ce mercredi 28 juillet, à l’aéroport Dole-Jura de Tavaux. 

Parmi les missions préventives des douaniers … après le contrôle du pass sanitaire : rappeler l’interdiction de passer la frontière avec plus d’une cartouche de cigarettes.

« Le but de cette opération est d’informer les voyageurs pour qu’ils ne se retrouvent pas dans des situations désagréables à leur retour de vacances » a expliqué, au Progrès, Yasmina Pomathios, cheffe du Pole Action économique à la Direction régionale des Douanes.

•• « On a beaucoup de provenances de tabac depuis le Maroc » a fait remarquer Jean-Marc Vauchez, directeur de la Brigade de Lons-le-Saunier. Mais aussi « des Pays-Bas, d’Espagne … des pays de l’Est ».

« Certaines organisations criminelles se financent avec le trafic de tabac » alerte Jean-Marc Vauchez, « pour 100 cartouches, le bénéfice peut être de 1 700 euros. Si la plupart le font toutes les semaines, on met en difficultés les buralistes ». De plus, ajoute le directeur, « 20 % du tabac saisi est de la contrefaçon ».

•• Et la chasse a été bonne ce mercredi.  Au total, 34 cartouches (surtout des Marlboro rouge) ont été saisies pour 150 voyageurs.

« Ce n’est pas la première fois que je transporte trois cartouches à l’aéroport » témoigne l’un d’eux, un procès-verbal en main, « ils les vendent en lots de trois à Marrakech ! ». « Les vendeurs nous ont dit que c’était bon …» commente une autre personne.