Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Août 2021 | International, L'essentiel, Trafic
 

C’est la plus grosse opération jamais réalisée par les douanes en Belgique, rapporte la RTBF. 

Alors que l’on découvre déjà régulièrement des usines clandestines en Belgique. Pas moins de 18 l’année dernière (voir 4 février 2021).

•• À l’aube de ce mercredi 4 août, plus de 150 douaniers et policiers ont donc démantelé un réseau comprenant 10 ateliers de production et sites de stockage de cigarettes de contrefaçon appartenant au même réseau : à Charleroi, Leuze-en-Hainaut ( à une quarantaine de kilomètres de la frontière française ), Frasne-lez-Anvaing (prés de Tournai ), Aartselaar (sud d’Anvers), Tongres ( Limbourg ) et Eeklo ( Flandre Orientale ) notamment.

À ce stade, 40 personnes ont été interpellées dans tout le pays, des dizaines de millions de cigarettes et plusieurs dizaines de tonnes de tabac ont été saisies. Ce sont des chiffres encore provisoires, l’inventaire étant toujours en cours. L’opération est l’aboutissement de plusieurs mois de recherches préparatoires en coopération avec l’Office européen de Lutte antifraude (OLAF / voir 15 février 2021) et Europol (voir 21 avril 2021).

•• Le site de Aartselaar, par exemple, était particulièrement bien équipé. En pleine zone commerciale entre plusieurs grandes enseignes, le long d’une autoroute, un entrepôt anonyme abritait une véritable ligne de production de cigarettes et de quoi y vivre.

Pour les enquêteurs, la descente sur les lieux est un « bingo » : les machines tournaient à plein régime quand ils sont intervenus, plusieurs travailleurs étaient sur place, certains dormaient, d’autres étaient occupés à la production. 18 personnes y ont été interpellées.

Dans le bâtiment, tout était à disposition pour fabriquer des cigarettes de A à Z : filtres, feuilles, paquets, colle, et évidemment, le tabac. « Différentes marques sont imitées, mais il s’agit toujours du même produit, seule l’étiquette est différente » a détaillé Kristiaan Vanderwaeren, responsable des douanes belges.

Des piles de caisses de faux paquets de Marlboro, de Richmond, de Prince et de Regina y étaient stockées jusqu’au plafond.

•• Antonio Gallo – de l’Office Européen de la lutte antifraude (OLAF) –  s’est rendu sur place afin de constater la prise : « d’après ce que je vois ici, à première vue, c’est un des plus gros sites démantelés ces dernières années. La capacité de production est très importante, je vois des tonnes de tabac brut, on parle de dizaines de millions de cigarettes ».

L’enquête se poursuit, à la fois en Belgique et au niveau international. « Pour l’enquête internationale, nous demandons aux douaniers en Pologne, mais aussi à l’OLAF et à Europol de poursuivre l’enquête dans les pays d’Europe de l’Est d’où sont originaires les gangs », indique Kristian Vanderwaeren.

/ L’année dernière, 129 usines de contrefaçon ont été démantelées en Europe (voir 28 juin 2021).

À suivre.