Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Avr 2021 | Trafic
 

L’agence européenne spécialisée dans la répression de la criminalité, Europol (voir 23 décembre et 28 août 2020), est intervenue dans l’une des enquêtes qui ont mené au démantèlement des grands réseaux de tabac de contrebande que nous vous avons relaté la semaine dernière (voir 13 avril).

Ce n’est pas un hasard. Europol est de plus en plus actif dans le domaine de la contrebande de tabac. Comme en témoigne son rapport EU Socta 2021 (Serious and Organised Crime Threat Assessment).

•• Dans ce rapport, parmi 9 activités criminelles particulièrement ciblées – des trafics d’humains et de stupéfiants à la cybercriminalité en passant par les agressions sexuelles sur mineurs – le tabac illégal est clairement désigné comme une activité en croissance.

Notamment avec le développement des usines clandestines « plus professionnelles et établies près des marchés cibles » (voir 4 février 2021 et 26 décembre 2020).

•• Le rapport revient également sur le déferlement des cigarettes « illicit white » (cigarettes produites officiellement dans un pays mais n’ayant pas été homologuées sur les marchés où on les retrouve) dans plusieurs pays d’Europe de l’Ouest.

Sont cités les pays d’ où sortent majoritairement ces cigarettes « illicit white » : Biélorussie, Bulgarie, Moldavie, Macédoine du Nord, Russie, Ukraine et Émirats Arabes Unis.