Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Avr 2021 | Trafic
 

Depuis six mois, une nouvelle application Gendluce – de détection de marchandises contrefaites – est expérimentée par les gendarmes des Yvelines. 

Mis au point par un gendarme réserviste, également patron de l’entreprise d’ingénierie Agenium, Gendluce est « très simple d’utilisation ». « Lorsque les enquêteurs suspectent des cas, ils n’ont qu’à prendre en photo l’objet et l’envoient à un référent de la marque concernée » précise, dans Le Parisien, l’adjudant-chef Jonnier. « Et en quelques minutes ou quelques heures au maximum, ils obtiennent une réponse d’un expert ».

•• L’application répertorie soixante-dix contacts chez des entreprises dont les produits sont régulièrement contrefaits. La gendarmerie espère ensuite un effet boule de neige du côté des marques pour recenser encore plus de contacts. Cet annuaire a été élaboré avec l’Union des Fabricants (Unifab / voir 15 mai 2019).

« La lutte contre la contrefaçon n’est pas prioritaire parmi toutes nos missions, on veut qu’elle se développe » poursuit l’adjudant-chef Jonnier. Il espère qu’à terme « l’application soit utilisée par l’ensemble des services de gendarmerie, de police et des Douanes  ».

•• Un exemple est avancé par les promoteurs de cette nouvelle application. Un camion transportant 2 700 cartouches de cigarettes a été arrêté, tout récemment, au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines. Les gendarmes sur place ont utilisé l’application qui leur a confirmé la contrefaçon.

Vu les quantités, l’affaire a ensuite été confiée à un autre service de la gendarmerie qui a mené sa propre enquête. Selon une source proche du dossier, le chauffeur qui arrivait de Pologne a déclaré ne pas connaître pas la nature de sa cargaison. Placé en garde à vue, il était appelé à être jugé au tribunal correctionnel de Versailles.

•• Reste à savoir comment cette application s’articulera avec le système de traçabilité déjà mis en place pour le tabac (voir 3, 5 et 13 août 2019).