Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
18 Mai 2015 | Profession, Vapotage
 

Jai LogoAlors que le circuit des boutiques spécialisés souffre (le temps des contingences fiscales et sociales ayant survenu), que la vente sur Internet se développe (on ne sait la mesurer mais un certain type de clientèle et de produits laisse deviner que ce mode d’approvisionnement est assez pratiqué), le réseau des buralistes est à la croisée des chemins par rapport au marché de la cigarette électronique.

Un marché qui se tasse, se stabilise mais existe bel et bien.

Un certain nombre de débitants restent prudents, d’autres s’efforcent de monter résolument en gamme; et la majorité s’attache à « ce qui marche » en fonction de leur expérience locale.

Dans ce contexte, la mise en place de la cigarette électronique « Jai » – développée par Fontem Ventures (groupe Imperial Tobacco) et commercialisée en exclusivité chez les buralistes par Seita (voir Lmdt des 5, 9 et 18 février) – est maintenant visible chez un nombre conséquent de débitants : de l’ordre de 7 000 points de vente. Et, au moins, pas de menace de paquets neutres concernant ce produit …

C’est pour cela que l’offre «  Jai » s’est étoffée, ces dernières semaines.

Jai Cartomiseurs 5•• La gamme de lancement « rechargeable » (« système fermé », la recharge pré-remplie se vissant directement et facilement à la batterie) se complète avec deux nouveaux arômes : Cool (9 mg, allégé en nicotine) et Passion (sans nicotine). Soit un apport doux de fraîcheur et de saveurs fruitées, avec des taux nicotiniques différents de la gamme de départ : Rich (16 mg de nicotine), Intense (18 mg) et Fresh (16 mg mentholé), pour rappel.
Prix de vente conseillé : 10 euros pour 2 recharges (300 bouffées chacune).

Jai Coffret rechargeable•• Et sans attendre – pour permettre aux buralistes de capter toute la demande – Seita vient de lancer un nouveau « système ouvert » avec ces mêmes cinq saveurs. Les vapoteurs pouvant directement recharger leur e-cigarette.
Avec un rapport qualité-prix qui n’est pas indifférent.
Prix de vente conseillés : coffret vapoteuse rechargeable pour liquides (batterie, clearomiseur, étui, liquide 10ml, prise USB) : 25 euros ; liquides : 6 euros pour un flacon de 10 ml; clearomiseur : 7 euros.

Objectif : une mise en place chez 12 000 buralistes. Avec une stratégie qui repose sur les fondamentaux suivants : large choix pour les consommateurs ; simplicité d’utilisation; design élégant (ce qui ne gâte rien) ; qualité (avec les moyens de Fontem Ventures) et … sécurité.

Nous allons revenir prochainement sur cette stratégie. À suivre.