Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Mai 2013 | International, Vapotage
 

Les buralistes italiens (les « tabaccai ») mènent une active campagne, auprès du parlement, sur le thème de « l’équité fiscale » entre la cigarette normale et la cigarette électronique. La première supporte 75,8% de fiscalité (droits d’accise et TVA), alors que la seconde ne se voit appliquée que les 21% de TVA.

La FIT (Federazione Tabaccai Italiana) a même initié un amendement destiné à « fiscaliser » significativement la cigarette électronique, dans le cadre de la grande réforme fiscale que prépare le nouveau gouvernement. En vain. Le président de la FIT, Giovanni souligne, cependant, qu’il ne s’agit pas « d’ajouter une nouvelle taxe mais de remettre les pendules à l’heure ».

En Italie, le marché du tabac est en chute de 8% depuis le début de l’année. D’après la FIT, près de la moitié de cette baisse est due à la concurrence de la cigarette électronique.