Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
13 Mai 2013 | Profession, Vapotage
 

Thierry Lazaro, député du Nord, était « L’invité de la rédaction » de France Bleu Nord, ce lundi 13 mai. Principal sujet : sa proposition de loi sur l’exclusivité de la vente des cigarettes électroniques chez les buralistes. Une interview qui a permis de remettre les points sur les « i », avec quelques traits d’humour, le député comparant le développement des boutiques de e-cigarettes au phénomène Nespresso. Extraits.

«  Nous sommes bel et bien dans le domaine du tabac, même s’il s’agit de cigarettes électroniques.

« Je ne conteste pas qu’elles puissent être moins dangereuses que le tabac … Mais dès lors qu’il y a la gestuelle, la vente aux mineurs et la publicité …, je pense qu’on est dans une sphère totalement déloyale par rapport à un système qui est l’un des mieux organisés au monde : celui des buralistes.

« La loi est extrêmement claire (faisant référence à l’article L. 3511-1 Code de la Santé publique, voir Lemondedutabac du 6 mai). Si on ne l’applique pas, on est hors-la-loi.

«  Sur la cigarette électronique, on attend avec désespoir le rapport commandé par Marisol Touraine. Ma proposition de loi n’est pas pour imposer, mais pour ouvrir le débat.

« L’argument sur le temps passé en conseils qui ne serait pas compatible avec le métier de buraliste me fait sourire … Quand ces produits sont vendus sur internet, personne ne s’inquiète de savoir qui va expliquer quoi. Il y a des boutiques très sérieuses mais aussi … tout le reste. Et la cigarette électronique est une chose, les solvants qui vont avec en sont une autre. »