Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Août 2014 | International
 

On se rappelle que le ministère israélien de la Santé a interdit le tabac dans les cadeaux qu’envoie la population aux soldats engagés dans le conflit de ces dernières semaines (voir Lemondedutabac du 26 juillet).

Gaza soukMais dans les souks de Gaza, les vendeurs de cigarettes sont très sollicités. Le paquet de 20 de Royals n’a que légèrement augmenté depuis le 8 juillet, date du début de l’offensive israélienne, en passant de 1,40 euro à 1,60 euro (20 shekels) et la consommation augmente. Un reporter de l’AFP a rencontré un débitant, Abou Sali, qui témoigne : « pendant la trêve, les gens fumaient un paquet par jour. Mais avec la reprise des combats, ils en fument deux ».