Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Juin 2021 | International, Trafic
 

C’est à partir du pavillon d’un particulier à San José de la Rinconada (15 kilomètres de Séville) qu’opérait tout un réseau spécialisé dans la revente de petits lots de tabac à rouler dans toute l’Espagne.

Ce réseau vient d’être démantelé fin mai et, à cette occasion, on en sait plus sur le mode opératoire de ce type de trafic qui n’est absolument pas une nouveauté en Espagne (voir 16 mai 2021, 6 janvier 2020 et 4 août 2019).

•• Toute la commercialisation s’opérait par des sites web éphémères ou des annonces passant par les réseaux sociaux. Avec paiements en ligne (le contact avec les acheteurs passant par Whatsapp) et livraisons par messageries privées. Dans le pavillon, le tabac était stocké et c’est aussi sur place que les paquets étaient confectionnés.

Le coup de filet de la police et des services fiscaux espagnols a permis la détention de sept personnes – pour contrebande de tabac – et la saisie de 800 kilos de tabac ainsi que de 51 000 euros en liquides ou en chèques.

•• Les toutes premières conclusions de l’enquête portent sur une estimation supérieure à 500 000 euros de revenus, l’année dernière, à raison de 3 à 4 « vagues » d’envois par semaine, livrés directement à des entreprises spécialisées dans le relais-colis.

Chaque « vague » oscillant entre 60 et 100 paquets de diverses tailles.