Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Juin 2021 | Trafic
 

Deux trafiquants de tabac, interpellés par la Douane au péage de Saint-Chamant (Oise) dans deux affaires différentes, se retrouvaient devant le tribunal de Senlis ce lundi 14 juin.

•• Le premier, un Afghan de 27 ans, n’a pas daigné venir à la convocation … Le 12 novembre 2019, il avait fait une embardée « dangereuse », selon les douaniers, avec son véhicule à la vue de ces derniers. Le conducteur venait de Belgique et transportait 50 cartouches de cigarettes et 50 kilos de tabac à rouler.

Des allers-retours « récurrents et bien établis entre la Belgique et la France » a indiqué la substitute du Procureur. Elle a requis 3 mois ferme avec un aménagement laissé à l’appréciation du Juge de l’application des peines. Un réquisitoire suivi par le tribunal.

Le prévenu afghan (voir 13 mai 2020 et 29 novembre 2019) devra s’acquitter d’une amende douanière de 22 000 euros. Quand on le retrouvera.

•• Le second, un jeune homme de 24 ans, avait été pris avec 96 kilos de tabac à chicha, le 14 novembre 2018, alors qu’il venait de récupérer sa marchandise aux Pays-Bas.

« Comment fait-on pour rouler en BMW et acheter 96 kilos de tabac quand on perçoit 400 euros par mois et qu’on vit chez sa mère ? » a demandé le président du tribunal . « Pour ma consommation personnelle et aussi pour revendre à quelques amis » s’est justifié le mis en cause.

Des explications qui n’ont pas convaincu : il a été condamné à 1 000 euros d’amende avec sursis et doit, en plus, s’acquitter d’une amende douanière de 6 000 euros.