Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
16 Déc 2023 | Trafic
 

Ce mardi 12 décembre, un habitant du Calvados était jugé par le tribunal correctionnel de Reims après un contrôle des Douanes le 10 septembre dernier sur lA4, au niveau des Petites Loges (20 kilomètres au sud de Reims, Marne).

Ainsi, tous les mois « depuis un an », a-t-il déclaré aux enquêteurs, il se rendait au Luxembourg où il achetait des cigarettes pour lui, pour sa famille et pour ses amis, rapporte LUnion.

Il n’avançait jamais d’argent, il était payé d’avance et prenait une commission sur les achats, 2 000 euros à chaque voyage. 

« Ces allers-retours lui ont rapporté 24 000 euros quil na pas placés sur un PEL, ils ont été utilisés pour les dépenses de la vie quotidienne », a souligné son avocat après avoir entendu le montant de l’amende fixée par la représentante des douanes, en fonction de la valeur marchande du tabac découvert dans son utilitaire : 33 kilos de cigarettes (165 cartouches) et 110 kilos de tabac à rouler, soit une valeur en France de 76 000 euros, somme qu’il a été condamné à régler.

« Je peux difficilement vous demander moins puisque les textes fixent le montant de lamende douanière à une ou deux fois le montant de la marchandise. 76 000 euros, cest le minimum. Cest aussi une petite mort sociale puisque sur son salaire, on ne peut saisir que 170 euros. Cela signifie que vous prononcez une condamnation à vie pour le paiement de cette amende », a conclu l’avocat de la défense, sans pouvoir lui éviter cette condamnation.