Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
20 Nov 2021 | Trafic
 

Douaniers et policiers étaient descendus, sur la foi de renseignements concordants, dans un kebab de Châtellerault soupçonné de vendre aussi du tabac de contrebande …

Dans les faux plafonds, les enquêteurs avaient trouvé 135 kilos de tabac : 650 cartouches de cigarettes, de tabac à rouler et de tabac à chicha vendus sous des marques étrangères (voir 31 mars 2018).

•• La semaine dernière, le gérant s’est retrouvé devant la justice qui le poursuivait pour vente frauduleuse mais aussi pour importation en contrebande et détention de marchandise contrefaisant une marque.

Son avocat a expliqué que son client s’était retrouvé piégé par un réseau dont les hommes de main, originaires de l’Est, lui avaient imposé de la marchandise à écouler. Une situation dont il ne parvenait pas à s’extraire … Et l’avocat de décrire un gérant au cœur sur la main, donnant à manger aux nécessiteux … mais ferré par des trafiquants flairant la bonne pâte.

•• Le tribunal a prononcé une peine de quatre mois de prison avec sursis mais surtout de lourdes conséquences financières : 53 913 euros à verser à la Douane, 2 000 euros pour le fisc et les pénalités et 1 600 euros de préjudice à verser à la Fédération des buralistes de la Vienne.