Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Sep 2021 | Trafic
 

Avec la Covid et les restrictions sanitaires, un jeune chef de petite entreprise, installé dans le Loiret, a vu sa trésorerie baisser de façon inquiétante et les problèmes s’accumuler …

Alors, il a proposé ses services à une connaissance « border line » qui lui a promis 5 000 euros s’il ramenait vingt cartons de cigarettes contrefaites depuis Bruxelles, rapporte La Voix du Nord.

En effet, on sait que les usines de cigarettes de contrefaçon se multiplient actuellement en Belgique. Et pas très loin de la frontière française (voir 5 août et 8 mai).

Quoiqu’il en soit, ce nouveau contrebandier a été intercepté par les douaniers – le 30 avril dernier sur l’A 2 à La Sentinelle (près de Valenciennes) – avec sa cargaison de cigarettes illégales.

Ce vendredi 10 septembre, au tribunal de Valenciennes, la représentante de la Douane a dénoncé une « explosion  » de ce type de trafic et appelé à une « répression sévère ». Le tribunal a préféré se montrer plutôt clément en prononçant une peine de cinq mois de prison avec sursis, comme requis, et deux amendes de 10 500 euros, bien moindres que ce qui avait été réclamé par la Douane.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.