Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Août 2021 | Observatoire
 

Ce mercredi 4 août, la gérante d’un magasin de CBD de Limoux (25 kilomètres de Carcassonne, Aude) a été placée sous contrôle judiciaire en vue de son jugement pour plusieurs infractions en matière de produits stupéfiants, d’exercice illégal de la profession de pharmacien, de travail dissimulé et de blanchiment et … d’obtention indue d’aide Covid.

Elle avait ouvert son commerce en mars 2021 sans trop avoir déclaré son activité.

•• À l’occasion d’un contrôle effectué, au mois de mai, sous l’autorité du Procureur de la République de Carcassonne, les forces de l’ordre ont découvert des sommités florales réagissant positivement au kit de dépistage et qui révéleront ultérieurement, en laboratoire, une teneur en THC bien supérieure au 0,2 %.

Les enquêteurs ont également découvert d’autres produits commercialisés avec des allégations thérapeutiques.

•• Malgré les recommandations et mises en garde effectuées par les gendarmes, concernant les incertitudes juridiques liées à la vente de CBD, l’intéressée a rouvert son magasin et continué de vendre les mêmes produits. Ce comportement a, dès lors, entraîné un nouveau contrôle en juin et la saisie de produits.

La gérante a été placée en garde à vue en début de semaine. Lors de perquisitions à son commerce et à son domicile, des pieds de cannabis, de l’argent liquide et des sachets de conditionnement ont été découverts.

L’audience correctionnelle est fixée pour la fin d’année. (Voir 27, 22 et 7 juillet).